Vuillet Vega fabrique des lunettes de vue depuis 1843 dans le Jura.

La naissance

En 1843, Célestin Vuillet jurassien s’installe comme lunetier à Paris pour créer sa clientèle, mais il finit par revenir s’établir à Morez.

En 1845, il dépose l’un des premiers brevets en lunetterie pour une lunette sans soudure. La qualité de son travail a été récompensée par une médaille de bronze lors de l’Exposition Universelle de 1878 à Paris, puis une autre en 1880 à Melbourne en Australie.

Son fils, Charles, a été le voyageur de la famille. Il sillonnait l’Europe avec sa marmotte d’échantillons. Il a été l’un des précurseurs de la vente par correspondance auprès des opticiens étrangers (Allemagne, Suisse, Autriche, Italie…). Il éditait ses catalogues et tarifs en plusieurs langues et les distribuait dans le monde entier. En 1878, il a déposé un brevet pour un pince-nez sans soudure.

Vuillet Vega continuera à étoffer sa réputation au fil des ans, jusqu’à nos jours où la production est toujours basée à Morez dans le Jura.

Le produit phare

Une monture fine et intemporelle, Vuillet Vega habille votre regard au grée de vos envies, avec une version colorée ou plus sobre, pour les hommes et les femmes, jusqu’aux modèles haut de gamme comme “le plaqué Deux Ors”.

Pas moins de 16 étapes sont nécessaires pour aboutir à une monture.

Vuillet-Vega-produits-phares

Le saviez-vous ?

Vuillet-Véga a reçu, en 2019, le label Janus, décerné par l’Institut Français du Design pour récompenser la monture « Sign 450 » comprenant des charnières sans vis et sans soudure.

Vuillet-Vega-monture-sign450

Lieux de fabrication

Voici où Vuillet Vega fabrique ses produits sur le territoire français

Vuillet Vega

;

  • Lunettes

Un aperçu en images

  • Vuillet-vega-modele-femme
  • Vuillet-vega-modele-homme
  • Vuillet-vega-modele-homme2

Site conçu et hébergé en France – Mentions légales