Les sweats made in France

Découvrez les marques qui proposent des sweats de fabrication française. Chaque marque listée ici fabrique et/ou assemble ses produits en France, dans ses propres usines ou via une manufacture partenaire.
Tranquille Emile le sweat le Chiller

Crédits : Tranquille Emile

Pourquoi le sweat n'a pas de traduction française ?

Nous l’appelons “sweat” mais son vrai nom est “sweat-shirt“, parce que “sweat” tout court signifie “transpirer” en anglais.

Alors je porte “un transpi”, c’est un peu chelou quand on y pense.

Étymologiquement le “sweat-shirt” est donc un maillot qui permet de transpirer, l’apparat préféré des salle de sports.

D’ailleurs pendant très longtemps, le sweat-shirt était considéré uniquement comme un vêtement de sport, à l’instar du jogging, à ne porter que pour pratiquer une activité physique ou pour rester à la maison.

On ne sortait pas avec, ça faisait tellement négligé !

Aujourd’hui, les tendances n’ont plus tellement d’importance, ce sont quelques influenceurs.ses qui font la tendance.

Personnellement, je n’ai jamais compris comment on pouvait associer des Stan Smith avec une jupe longue ! La mode ne me parle pas vraiment.

Tricote moi un tattoo le sweat

Le sweat pour toutes les occasions

Bref, revenons à nos sweat-shirts.

Dorénavant porter un sweat, avec ou sans capuche, pour aller au travail ou sortir avec des amis ne choquent plus personne.

Vous avez de la chance, car il y a le choix, de très nombreuses marques proposent des sweat-shirts made in France.

Plus abordable qu’un pull en maille de fabrication française, tout aussi confortable, voire encore plus doux, il est une alternative casual chic.

Avec des variantes de doublures, selon les modèles, ils peuvent être parfaitement adaptés à la saison hivernale ou à des températures plus chaudes.

De plus, certaines marques fabriquent leurs sweat-shirts avec des textiles recyclés et ça, on adore !

La matière première n’est plus issue de ressources naturelles, on utilise les déchets textiles pour refaire des vêtements. Le recyclage est l’une des trois techniques, avec l’upcycling et la réutilisation, pour limiter l’empreinte carbone du secteur textile.