Les marques de jeans made in France (jeans français)

Découvrez les marques qui proposent des jeans fabriqués en France pour les femmes, enfants ou hommes. Chaque marque listée ici fabrique et/ou assemble ses produits en France. Dans ses propres usines ou via une manufacture partenaire.

Il n’y a pas si longtemps, à la fin des années 2000, il était encore très compliqué de trouver des fabricants de jeans implantés en France. Les grandes marques internationales (Levi’s, Diesel, Pepe jeans, Lee Cooper, Wrangler, G-Star, Kaporal) dominaient le marché français. Engagées dans une féroce guerre des prix, celles-ci sont toutes amenées à produire en Asie et ne laissaient que très peu de chance au développement des ateliers locaux.

Avec le changement des modes de consommation et de vie, les acheteurs sont davantage en quête de sens et favorisent les achats responsables. Désormais, la tendance est de consommer moins mais de meilleure qualité. L’argument du prix, même s’il demeure toujours important, n’est plus un critère aussi déterminant qu’avant. Ces nouveaux comportements encouragent le développement des manufactures françaises et l’éclosion de nouveaux produits spécialisés dans le pantalon à coutures, coupé dans une toile denim.

Ainsi, depuis quelques années, nous pouvons apercevoir l’avènement de marques proposant des jeans produits dans leurs propres usines ou par des ateliers partenaires basés en France. 1083, Atelier Tuffery, Dao Davy, Galucebo, La Gentle Factory, Atelier de la Venise Normande, … Ci-dessous, nous vous soumettons une liste de marques proposant des modèles teints et/ou tissés dans l’Hexagone. Soit directement depuis l’usine de la marque propriétaire, soit depuis une manufacture partenaire.

Si une marque n’apparaît dans la liste alors qu’elle répond bien aux critères de sélection, n’hésitez pas à nous le faire savoir. Nous la référencerons sur le site et l’ajouterons à cette page 🙂

Quels sont les tarifs ?

L’entrée de gamme d’un jean fabriqué en France démarre aux alentours de 90€, soit l’équivalent d’un jean Levi’s. L’idée de trouver un “jean pas cher” n’existe pas encore, compte-tenu des coûts de production et des marges pratiquées par chaque intermédiaire de la filière. Vendre un jean à un prix compétitif au regard de la concurrence mondiale reste un gros défi.

En moyenne, les prix affichés se situent dans une fourchette de 110€ à 140€ selon les marques et les spécificités techniques (l’utilisation de matières bio ou non par exemple). Afin de rassurer leurs potentiels consommateurs, les spécialistes de la mode mettent davantage de moyens sur la communication en jouant sur la transparence. Informés et engagés dans une démarche d’éco-responsabilité, les clients sont disposés à payer un peu plus cher.

Jean 1083
ateliers serge-de-nimes

Crédits photo : Ateliers de Nîmes

Le saviez-vous ?La différence entre le jean et le denim

Le mot « jeans » est rattaché à la ville de Gênes. En effet dès le XVIe siècle, la ville de Gênes produit un tissu sergé et robuste fait de laine et de lin teinté en bleu, dont on fait des voiles et des bâches. Il s’exporte partout et prend le nom de « jeans » (anglicisme).

Plus tardivement au XVIIIe siècle dans la région du Languedoc, un autre tissu également un sergé de coton, du nom de « serge de Nîmes » est particulièrement populaire. Cette célèbre étoffe est non teinté à cœur, ce qui explique son délavage progressif. Le denim est né.

Depuis les termes « jeans » et « denim » sont utilisés pour désigner le même pantalon, rendus célèbres par le jean denim 501 de Levi Strauss.

jean 1083

Il n’y a pas si longtemps, à la fin des années 2000, il était encore très compliqué de trouver des fabricants de jeans implantés en France. Les grandes marques internationales (Levi’s, Diesel, Pepe jeans, Lee Cooper, Wrangler, G-Star, Kaporal) dominaient le marché français. Engagées dans une féroce guerre des prix, celles-ci sont toutes amenées à produire en Asie et ne laissaient que très peu de chance au développement des ateliers locaux.

Avec le changement des modes de consommation et de vie, les acheteurs sont davantage en quête de sens et favorisent les achats responsables. Désormais, la tendance est de consommer moins mais de meilleure qualité. L’argument du prix, même s’il demeure toujours important, n’est plus un critère aussi déterminant qu’avant. Ces nouveaux comportements encouragent le développement des manufactures françaises et l’éclosion de nouveaux produits spécialisés dans le pantalon à coutures, coupé dans une toile denim.

Ainsi, depuis quelques années, nous pouvons apercevoir l’avènement de marques proposant des jeans produits dans leurs propres usines ou par des ateliers partenaires basés en France. 1083, Atelier Tuffery, Dao Davy, Galucebo, La Gentle Factory, Atelier de la Venise Normande, … Nous vous soumettons une liste de marques proposant des modèles teints et/ou tissés dans l’Hexagone. Soit directement depuis l’usine de la marque propriétaire, soit depuis une manufacture partenaire.

Si une marque n’apparaît dans la liste alors qu’elle répond bien aux critères de sélection, n’hésitez pas à nous le faire savoir. Nous la référencerons sur le site et l’ajouterons à cette page 🙂

Quels sont les tarifs ?

Jean 1083

L’entrée de gamme d’un jean fabriqué en France démarre aux alentours de 90€, soit l’équivalent d’un jean Levi’s. L’idée de trouver un “jean pas cher” n’existe pas encore, compte-tenu des coûts de production et des marges pratiquées par chaque intermédiaire de la filière. Vendre un jean à un prix compétitif au regard de la concurrence mondiale reste un gros défi.

En moyenne, les prix affichés se situent dans une fourchette de 110€ à 140€ selon les marques et les spécificités techniques (l’utilisation de matières bio ou non par exemple). Afin de rassurer leurs potentiels consommateurs, les spécialistes de la mode mettent davantage de moyens sur la communication en jouant sur la transparence. Informés et engagés dans une démarche d’éco-responsabilité, les clients sont disposés à payer un peu plus cher.

Le saviez-vous ?La différence entre le jean et le denim

ateliers serge-de-nimes

Crédits photo : Ateliers de Nîmes

Le mot « jeans » est rattaché à la ville de Gênes. En effet dès le XVIe siècle, la ville de Gênes produit un tissu sergé et robuste fait de laine et de lin teinté en bleu, dont on fait des voiles et des bâches. Il s’exporte partout et prend le nom de « jeans » (anglicisme).

Plus tardivement au XVIIIe siècle dans la région du Languedoc, un autre tissu également un sergé de coton, du nom de « serge de Nîmes » est particulièrement populaire. Cette célèbre étoffe est non teinté à cœur, ce qui explique son délavage progressif. Le denim est né.

Depuis les termes « jeans » et « denim » sont utilisés pour désigner le même pantalon, rendus célèbres par le jean denim 501 de Levi Strauss.

Login

Register

Vos données personnelles seront utilisées pour vous accompagner au cours de votre visite du site web, gérer l’accès à votre compte, et pour d’autres raisons décrites dans notre politique de confidentialité.

Already have account?

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.