Abonnez-vous à La Petite Lettre et recevez des infos utiles et des conseils d’achat sur les marques françaises.

Les casquettes made in France

Découvrez les marques qui proposent des casquettes de fabrication française. Chaque marque listée ici fabrique et/ou assemble ses produits en France, dans ses propres usines ou via une manufacture partenaire.
Crambes-casquette-ancienne

Crédits photo : Crambes

L'origine de la casquette

Avant d’être un accessoire de mode, la casquette “moderne” était principalement portée par des corps de métier. Utilisé pour se protéger du soleil et de la pluie par les marins, les soldats, les postiers, les paysans… Bref toutes professions exercées en extérieur et soumis aux intempéries.

Toutefois si on considère que la casquette est un couvre-chef comme un autre, alors son origine remonte à la nuit des temps. Il était porté pour différencier le statut social des hommes et des femmes dans la société.

Une première version du béret-casquette, l’ancêtre de la casquette moderne, était porté dès le 16ème par les hommes, notamment lors des messes du dimanche où il était coutume, hommes comme femmes de se couvrir la tête.

C’est réellement au XIXème siècle que la casquette devient un accessoire à part entière avec la casquette en tweed de Sherlock au Royaume-Uni et la casquette Gavroche en France.

Le-vent-a-la-francaise-casquette

Crédits photo : Le Vent à la française

La casquette moderne

Aujourd’hui le monde de la caquette a quatre ambassadeurs :

  • la casquette-béret qui se décline selon les pays et les corps de métier : la Gavroche, la militaire, l’irlandaise… elle donne un style rétro chic, loin de sa première clientèle.
  • la casquette de baseball également nommée “snapback” avec sa visière plate, lancée par la marque New ERA en 1954. Son modèle phare 59FIFTY est devenu la casquette officielle de baseball de la Major League. Selon les joueurs certains arrondissaient la visière et d’autres la gardaient plate.
  • d’où la casquette de baseball avec sa variante, une visière incurvée, qui est devenue très populaire dans les années 90 et est  portée dans de nombreuses disciplines : tennis, golf… Son nom, elle le doit à l’équipe de baseball les Brooklyn Excelsiors qui, en 1860, demandèrent des couvres-chefs pour protéger leurs yeux des rayons du soleil.
Le-vent-a-la-francaise-casquette

Crédits photo : Le Vent à la française