La Charentaise TCHA a gardé la technique du cousu-retourné mais a donné une ligne épurée à ses Charentaises.

La naissance

Nées au 17ème siècle, La Charentaise TCHA n’a gardé que la technique du cousu-retourné. Pour le reste, ses Charentaises sont fines, sobres, élégantes, un véritable accessoire de mode, pour lequel la marque a été récompensée par L’Observeur du Design. En 2016, les Charentaises sont classés parmi les objets design de l’année !

Depuis 2010, La Charentaise TCHA redessine la Charentaise dans un univers cocooning contemporain.

Chaque collection est conçue à partir de matières premières nobles et naturelles, comme le feutre de laine foulé, le lin,  le cuir lisse pleine fleur et le cuir velours. La semelle intérieure amovible, appelée « douillette », a été repensée par des spécialistes pour en faciliter l’entretien et son remplacement. Elle sublime le confort tant recherché de la Charentaise, et lui donne un confort “nuage”.

Le produit phare

La Charentaise TCHA a eu l’audace de proposer aussi bien des Charentaises d’intérieur, que des Charentaises d’extérieur.

Semelle extérieure en feutrine, pour l’intérieur, ou en cuir, pour l’extérieur, toutes les charentaises sont disponibles pour les femmes, les hommes et les enfants avec des pointures allant du 28 au 46.

La-Charentaise-TCHA-modele-rose-cuir

Le saviez-vous ?

La technique du “cousu-retourné” permet de conserver la souplesse naturelle des matériaux utilisés, comme le cuir.

De plus, elle assure des finitions et un maintien du soulier parfait, pour un effet seconde peau.

Cette technique, qui consiste à coudre les différentes parties fabriquées à l’envers, est également utilisée pour fabriquer les ballerines haut de gamme, comme Repetto (française également).

La-Charentaise-TCHA-image-principale

Où se trouve l'atelier ?

La-Charentaise-TCHA-logo2

L’atelier est situé en Charente, dans la banlieue d’Angoulême (16).

Un aperçu en images