L’atelier Rivalin fabrique, depuis 1925, des charentaises bretonnes et des sabots en bois et en cuir.

La naissance

Créée en 1925, dans le quartier de l’actuel Théâtre de Cornouailles à Quimper, l’usine s’appelait alors Tréhout, du nom de son fondateur, Émile Tréhout.

Depuis 1925, l’atelier familial fabrique toujours des sabots et des chaussons, défendant une tradition et un savoir-faire plus que centenaire.

Des années 1920 jusqu’à la guerre, les sabots se vendaient par caisses. C’était la chaussure de monsieur et madame tout le monde. En Bretagne, les “botoù koad” en breton ou “chaussures de bois”, résisteront plus longtemps qu’ailleurs a l’arrivée d’autres types de chaussures. On les apprécie pour leur solidité, mais aussi leur étanchéité et c’est important en Bretagne. Originaire de Quimper, Paul Rivalin reprend l’usine de galoches et de sabots et travaille avec Émile Tréhout.

Aujourd’hui la quatrième génération avec Vincent Rivalin, arrière petit-fils du créateur de l’entreprise, suit la tradition familiale. L’entreprise innove et crée des chaussons fantaisies, des pantoufles modes, des charentaises colorées et des sabots imprimés qu’elle vend jusqu’au Japon !

Les ateliers Rivalin sont labellisés Entreprise du Patrimoine Vivant.

Rivalin-serie-charentaise

Le produit phare

Les ateliers Rivalin fabriquent le sabot en bois et cuir traditionnel. Ils façonnent deux modèles traditionnels de sabots de cuirs : le modèle ouvert, dit « Scandinave » et le modèle fermé, dit « Quimpérois ».

Généralement marrons ou noirs, depuis de nombreux motifs et couleurs sont venus égayés les sabots, pour être portés en ville.

Depuis qu’ils ont aidé à la reprise de La Manufacture Charentaise, et ont acquis une machine dédiée à la technique du cousu-retourné, l’atelier fabrique également des Charentaises.

Rivalin-sabots

Anecdote

Comme le savon de Marseille, le nom “la Charentaise” est lié à savoir-faire traditionnel et non à une appellation géographique.

Bien que cet artisanat soit né en Charente (d’où son nom), c’est la technique du cousu-retourné qui fait d’une pantoufle, une Charentaise.

Rivalin-atelier-technique-cousu-retourne

Lieux de fabrication

Voici où Rivalin fabrique ses produits sur le territoire français

Rivalin

;

  • Chaussons & Pantoufles

Un aperçu en images

  • Rivalin-interieur-chausson

Site conçu et hébergé en France – Mentions légales