Catégories

Le zéro déchet made in France

Découvrez les marques qui proposent des produits zéro déchet et de fabrication française. Chaque marque listée ici fabrique et/ou assemble ses produits en France, dans ses propres usines ou via une manufacture partenaire.

Une maison minimaliste zéro déchet

Globalement, il y a deux façons de voir le zéro déchet.

Le premier est l’application stricto sensu du terme « zéro déchet », c’est-à-dire que le produit ne génère absolument aucun déchet. Par exemple, un savon solide, une fois terminé, ne laisse aucune trace dans l’environnement. Toutefois, lorsqu’il est vendu, le savon est souvent emballé. Le mieux étant un emballage compostable, qui pourra être entièrement biodégradé dans des conditions réalistes, comme dans le compost familial. Mais ce cas de figure est encore rare. Une autre façon d’éviter les emballages est de ne pas commander en ligne mais d’aller directement dans une boutique zéro déchet qui propose du « vrac ».  Il est alors tout à fait possible de récupérer le produit « nu » ou dans son propre contenant.

La seconde façon de voir le zéro déchet est de prendre en compte la recyclabilité de l’emballage. Si celui-ci est facilement recyclable, car il dispose d’une filière de recyclage performante, alors le produit peut être considéré comme zéro déchet. Reprenons l’exemple du savon, s’il est conditionné dans un carton, cela reste un produit zéro déchet car le carton est parfaitement recyclable en France.

La boîte Léa Les Belles Musettes

Les cosmétiques solides le fer de lance du zéro déchet

Pour une salle de bain minimaliste, zéro déchet, les cosmétiques solides sont une très bonne solution. Leurs conditionnements sont minimaliste et ils prennent peu de place dans la salle de bain.

Les cosmétiques solides ont aussi l’avantage ne pas requérir de conservateur. En effet, sans eau, pas de développement microbien et donc pas besoin d’ajouter de conservateurs. En cosmétique, les conservateurs sont souvent les substances chimiques qui posent le plus de problème d’un point de vue sanitaire. Les parabens suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, les huiles essentielles dont certaines sont également susceptibles d’être des perturbateurs endocriniens quand d’autres peuvent sensibiliser la peau, les MIT (méthylisothiazolinone) qui peuvent provoquer une réaction cutanée, etc.

Pour une salle de bain zéro déchet, on trouve quasiment tout sous forme solide (ou de poudre) : le déodorant, le savon pour le corps, le shampoing et démêlant, le palet de beurre de karité,  le dentifrice, le démaquillant. Combiné à des pads en coton réutilisables et lavables, ainsi qu’avec un cure oreille en bois, vous pouvez avoir une routine sans génératrice de déchet !

Vous pouvez également privilégier les produits multi-usage afin d’éviter de les collectionner et de les empiler. Un savon/shampoing peut aussi bien convenir pour le corps que les cheveux.

Enfin concernant les produits d’hygiène intime, vous pouvez retrouver nos deux catégories dédiées : les culottes menstruelles et les cups ou coupes menstruelles.

Marques de France - savons
Crédits : Marques de France

Recyclable, biodégradable ou compostable, attention aux raccourcis

D’ailleurs méfiez-vous des mentions « recyclable », « biodégradable » ou « compostable », nous-mêmes faisons très attention à leur usage. En effet, ce n’est pas parce qu’une matière est théoriquement recyclable, biodégradable ou compostable qu’elle l’est en réalité. Pour le recyclage, il est nécessaire que la filière de collecte et de transformation soit existante et parfaitement fonctionnelle. Pour le caractère biodégradable et compostable, il est également nécessaire que ce soit dans des conditions réelles. Par exemple, les bioplastiques sont biodégradables en l’absence d’oxygène et à des températures entre 30 et 50°C. Autrement dit, des conditions particulières, très loin de celles observées dans la nature… Pour en savoir plus, je vous invite à lire l’article : le bioplastique est-il biodégradable ? 

Par contre, les fameuses gourdes de compotes pour les enfants sont bien désormais recyclables. Pendant des années, elles ont suscité le débat. Après 3 ans de R&D et 2 années pour modifier les lignes de production, les poches souples sont fabriquées en polyéthylène, bouchon compris, ce qui les rend totalement recyclables dans les filières existantes.

Enfin pour la conservation des aliments, il existe pleins d’astuces zéro déchet, comme le traditionnel sac à pain pour aller chercher son pain à la boulangerie et le garder frais plusieurs jours, les emballages alimentaires en tissu recouvert de cire d’abeille pour éviter le film plastique et, bien sûr, les jars en verre pour conserver les céréales, les gâteaux…

Les jars en verre
Crédits photos : Marques de France