Abonnez-vous à notre “petite lettre” et recevez des infos utiles et des conseils d’achat sur les marques françaises. En savoir plus.

ActualitésRétrospective de l’année 2020 pour le site Marques de France

29 décembre 2020Élodie0
https://b5e9z3t5.rocketcdn.me/wp-content/uploads/2020/12/retrospective-marques-de-france-2020-1280x1024.jpg

Retour sur les deux ans du site, avec le développement de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux services et un catalogue de marques qui s'est étoffé.

L'évolution globale de Marques de France

Retour en mars 2019, lorsque le site Marques de France a officiellement été mis en ligne. Pour marquer le coup, nous avions publié un article, expliquant la genèse de notre projet. Pendant les deux mois précédents, nous nous sommes attachés à bâtir sa structure, à imaginer son format et à réfléchir aux informations essentielles à divulguer. Nous avons également référencé les 50 premières marques pour avoir un minimum de contenus.

Au fur et à mesure que l’audience grandissait et que notre catalogue de marques grossissait, vos retours nous ont permis de soulever de nombreux points à améliorer. Par exemple, il était important de pouvoir distinguer les marques qui ont une production exclusivement française, de celles qui ont une production mixte (en France et à l’étranger). Ou encore, de différencier les marques qui internalisent la fabrication de leurs produits (dans leurs propres usines), de celles qui sous-traitent leur production. Pour ces deuxièmes, nous ne vous cachons pas qu’il est délicat de suivre leur évolution. Elles peuvent facilement passer d’un atelier français à un atelier polonais sans que “l’information ne sorte”. Alors qu’une usine qui ferme, même avec une vingtaine de salariés, l’information est plus susceptible d’apparaitre dans les journaux locaux.

Une des nouveautés de cette fin d’année est la création d’une page “projets à soutenir” afin de mettre en avant les projets (de fabrication française) qui sollicitent un financement participatif pour éclore, pour lancer une nouvelle collection ou pour développer leur activité (investissement).

Enfin la dernière amélioration est l’affichage de la date de la dernière mise à jour de la fiche. En effet, Marques de France est un guide et comme tous les guides, l’information s’avère tôt ou tard obsolète. Un de nos visiteurs en a eu l’amer expérience. Cela nous a permis de nous remettre en question et de proposer une solution.

Le référencement sur Marques de France

Dès le départ, nous avions envie de laisser la possibilité aux visiteurs de nous suggérer leurs coups de coeurs et leurs bonnes adresses. Néanmoins, les six premiers mois, nous étions inconnus, alors nous avons eu peu de demandes. En conséquence, nous avons référencé les marques qui attiraient notre curiosité et celles dont nous cherchions le produit.

Nous avions envie, par exemple, de savoir si les “grandes” marques historiques françaises avaient toujours un ou des sites de production en France : SEB, Luminarc, Duralex, Rossignol, Vulli (Sophie la Girafe)… Puis comme je cherchais des baskets de fabrication française, cette catégorie est la première à avoir été créée et elle m’a permis de réaliser mon premier achat made in France éclairé et volontaire (car nous avons tous des produits français qu’on redécouvre quand on commence à s’y intéresser ;).

L’audience augmentant au fil des mois, nous avons eu de plus en plus de suggestions de consommateurs, jusqu’à ce que les marques nous trouvent directement et demandent à s’inscrire. Nous avons toujours fait le choix d’être inclusif, en encourageant les marques qui n’ont qu’un seul produit de fabrication française et toutes celles qui n’ont pas de label. En effet, nous avons beaucoup d’indépendants.es qui confectionnent leurs produits à domicile, ainsi il nous semblait peu judicieux d’exiger un label comme Origine France Garantie sachant qu’il représente un coût non négligeable pour l’obtenir. Nous avons choisi de faire confiance aux marques en leur demandant de nous indiquer les adresses des ateliers de fabrication. Parfois, à leur demande, cette information est gardée confidentielle.

Aujourd’hui les trois quarts des marques référencées sont des pépites mises en lumière directement par leur créateur/créatrice et le quart restant ont une forte notoriété.

D’une dizaine de demandes de référencement (en direct) par mois avant la Covid, le nombre a progressivement été multiplié par deux puis par cinq. Au mois de décembre et novembre 2020, nous avons enregistré près de 50 demandes de référencement chaque mois.

Ainsi de 220 marques référencées au 1er janvier 2019, aujourd’hui nous en avons accueillies plus de 600 et une centaine d’autres patientent encore. Nous donnons la priorité aux marques qui se référencent elles-mêmes, car elles nous indiquent la localisation de leur.s atelier.s, nous facilitant le travail de recoupement de l’information.

Armor Lux usine

La croissance de Marques de France

Depuis notre lancement, nous enregistrons une croissance constante grâce à de nombreux paramètres qui convergent.

Tout d’abord, nos contenus dédiés à la fabrication française et répondant à une demande spécifique, comme nos idées cadeaux découpées par tranche de prix (de 10€ à 150€) publiées dès la fin d’octobre 2019, nous ont permis de rencontrer notre premier public. Pour le Noël 2020, nous avons enrichi nos idées cadeaux et nous avons proposé une approche par thème (les cadeaux personnalisables ; les cadeaux recyclés ou upcyclés, les cadeaux pour le plein air, déco & récréatifs…) et par profil (pour les sportifs.ves; les cordons bleus; les enfants…)

Puis le début d’année a été marqué, bien sûr, par la Covid 19. Les médias ont donné de la visibilité aux petites entreprises et aux artisans impliqués dans le made in France. Nous avons également été sollicité pour apporter un autre regard sur les marques françaises. Celles qui avaient l’habitude de participer aux salons, aux foires annuelles, et qui ont dû se tourner vers le digital et la boutique en ligne pour vendre leurs produits.

La période de Noël 2020 a été résolument tournée sur l’achat de produits français pour soutenir les entreprises hexagonales. Nous l’avons ressenti dans l’explosion des demandes de référencement de marques en novembre et décembre.

Cette période festive a également été l’occasion de réaliser une opération conjointe, non rémunérée, avec l’entreprise de cartes cadeaux Swile. Tous les détenteurs de cartes cadeaux Swile ont pu dépenser leur cagnotte dans les boutiques en ligne des marques que nous avons référencé. L’humoriste d’origine américaine et francophone, Sebastian Marx, a été sollicité par Swile pour la réalisation de la vidéo promotionnelle humoristique.

Enfin nous continuons d’affiner les catégories afin que vous puissiez trouvez précisément ce que vous recherchez. Par exemple, la nouvelle catégorie “pantoufles et charentaise” a parfaitement trouvé son public en cette fin d’année. Les prochaines à venir concerneront les casquettes, les chapeaux et les bérets, les pyjamas, les matelas ou encore les couettes.

Même si certaines personnes pensent réaliser leurs achats sur marques-de-france.fr, nous renvoyons en réalité systématiquement sur le site officiel des marques. Marques de France est un guide qui oriente, chaque mois, plus de 100.000 visiteurs mensuels vers les boutiques officielles. Pendant la période de Noël (novembre et décembre) le nombre de visiteurs uniques a même doublé.

Les changements sur Marques de France en 2020

Comme je vous l’annonçais dans le paragraphe d’introduction, nous sommes très attentifs à apporter une information claire, visible et juste. Vos retours, qu’ils soient positifs ou négatifs, nous permettent d’améliorer la forme et le fond.

Même si de plus en plus de marques acceptent la transparence et donnent davantage d’information sur l’origine de fabrication de leurs produits, il n’en reste que l’information n’est pas toujours accessible aux premiers regards. Ainsi pour vous aider à rester vigilant et ouvrir les yeux lorsque vous êtes sur le site officiel, nous avons choisi de différencier les marques qui ont une production exclusivement française de celles qui ont une production mixte.

Nous précisons également si les produits sont fabriqués exclusivement en interne, une partie seulement ou la production est complètement déléguée à des ateliers partenaires.

De plus, dans un souci de promouvoir les marques plus responsables d’un point de vue environnemental, nous attribuons deux nouveaux tags aux marques qui utilisent :

  • soit des matières premières issues de l’hexagone,
  • soit des matières existantes (upcycling) ou matières recyclées.

Enfin, conscients que nous ne dérogeons pas à l’obsolescence programmée des guides, nous affichons désormais la date de mise à jour des fiches, avec la possibilité de nous signaler une correction si les informations ne vous semblent plus d’actualité.

Commentaires (0)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Site conçu et hébergé en 🇫🇷 – Mentions légales