Montlimart est notre marque du mois !

Catégories

Actualités Économie

Malgré la protection IGP, les États-Unis autorisent la production de gruyère

Malgré l'alliance entre la Suisse et le France, la cour d'appel américaine donne la possibilité à ses agriculteurs de fabriquer du gruyère.

Gruyère de France
Crédits Photos : Le Syndicat Interprofessionnel du Gruyère de France
Par Élodie Lapierre. Publié le 4 mars 2023. Dernières modifications le 30 décembre 2023. Publier un commentaire.

La justice américaine valide la fabrication de gruyère aux Etats-Unis

L’alliance entre l’interprofession du Gruyère, représentant les fruitières suisses, et le syndicat interprofessionnel du Gruyère de France, représentant les fruitières françaises, n’aura pas été suffisante pour protéger le savoir-faire traditionnel de la fabrication de ce fameux fromages à trous.

La cour d’appel américaine vient de valider, vendredi 3 mars, le fait que le « gruyère » est un nom commun outre-atlantique et ne peut être réservé aux seuls fromages à trous d’origine suisse et française. Ainsi des producteurs américains pouvaient et vont toujours pouvoir fabriquer du fromage sous l’appellation gruyère alors même qu’ils ne respectent ni le cahier des charges français ni suisse. Cette décision va également impacter les exportations de Gruyère européen.

Malgré les indications d’origine protégée, les fruitières françaises et suisses n’ont pas pu eu gain de cause :

  • le Gruyère de France possède une AOC depuis 2007 et une IGP depuis 2013. L’Indication Géographique Protégée (IGP) est censée protéger les produits à l’échelle mondiale.
  • le Gruyère Switzerland (gruyère suisse) dispose d’une AOP depuis 2001.

Le Gruyère, une bataille de reconnaissance entre la Suisse et la France

Avant de s’allier pour défendre leur fromage aux Etats-Unis, les deux pays ont chacun revendiqué la paternité de cette recette.

D’après l’INAO – l’Institut National de l’Origine et la Qualité – les premières traces de fabrication du gruyère remonteraient au 13ème siècle dans l’arc alpin et le massif jurassien entre la France, la Suisse et l’Italie.

Concernant le nom de « Gruyère », il est très présent dans le massif jurassien et les préalpes françaises, que ce soit lié à la dénomination de villages « Gruyères » ou relatif aux agents collecteurs d’impôts, les « gruyers », lesquels collectaient l’impôt sur les fromages et le bois des deux côtés de la frontière franco-suisse.

Le fromage Gruyère gagnant en notoriété, les deux pays se sont livrés une véritable bataille pour s’approprier le savoir-faire. Grâce à un comité d’experts réunis à Rome en 1930, un compromis a été trouvé permettant aux deux pays de conserver leurs spécificités. Ainsi, le consommateur peut choisir entre le Gruyère de France et le Gruyère Switzerland.

Comment est fabriqué le Gruyère de France ?

Les caractéristiques principales sont données par le Syndicat Interprofessionnel du Gruyère de France :

  • la fabrication doit avoir lieu dans l’aire géographique limitée de Savoie et Franche-Comté.
  • le lait de cinq races de vaches laitières locales peut être utilisé : la Montbéliarde, la Simmental, l’Abondance, la Tarentaise et la Vosgienne.
  • l’alimentation des vaches laitières doit être uniquement à base d’herbe pâturée, de foin, de céréales (exclusion de toutes formes d’aliments fermentés et d’aliments OGM).
  • la transformation traditionnelle du lait en fromage (cuves en cuivre, présure naturelle…).
  • un affinage de 120 jours minimum après la date d’emprésurage.
  • une présence obligatoire d’ouverture (les trous) d’une grosseur pouvant varier de la taille d’un pois à celle d’une cerise.

Marques de France - Avatar - Élodie Lapierre

Contenu rédigé par Élodie Lapierre

Depuis plus de 10 ans, je suis chargée d’études en santé environnementale. J'ai toujours à coeur d’informer et sensibiliser les individus, afin qu’ils soient des consommateurs avertis et aguerris.Le site Marques de France est géré en toute indépendance et n’appartient à aucune entreprise privée. Toutes les recherches effectuées et tous les contenus rédigés répondent à un unique objectif : promouvoir les marques qui contribuent à l'économie française.

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre « petite lettre »

Vous recevrez régulièrement, par email :

  • Les dernières marques référencées
  • Des reportages
  • Des conseils d'achat
  • Des études et enquêtes
  • Les produits que nous aimons
La petite lettre - Newsletter 20 pulls fabriqués en France pour affronter le froid