Montlimart est notre marque du mois !

Catégories

Actualités Économie

Les bouilloires Kippit ont trouvé un repreneur

Placée en liquidation judiciaire le 22 septembre 2022 par le tribunal de commerce de Toulouse, la société Kippit a finalement trouvé un repreneur.

Damian Py - BIM Groupe - Kippit
Damian Py, fondateur et patron de BIM groupe, portant la bouilloire Kippit (Crédits photo : Bim Groupe)
Par Emmanuel Montecer. Publié le 23 mai 2023. Dernières modifications le 29 décembre 2023. Publier un commentaire.

Après plusieurs mois de négociations, l’entreprise Kippit, qui avait imaginé un projet de bouilloire multifonction fabriquée en France, a trouvé un nouveau propriétaire. BIM Groupe a annoncé la bonne nouvelle par l’intermédiaire de son patron.

« C’est désormais officiel : la startup de petit électroménager kippit France passe sous pavillon BIM Groupe. Il aura fallu près d’un an de négociations pour que BIM Groupe finalise l’acquisition de la startup de petit électroménager kippit France en difficulté depuis l’été 2022 » assure Damian Py, connu également pour être le co-fondateur du lave-vaisselle éco-compact Bob de DAAN.Tech

« L’objectif est de relancer la fabrication de la bouilloire anti-obsolescence Jaren imaginée par Kareen Maya Levy et Jacques Ravinet (les co-fondateurs et ex-gérants de Kippit), et cela d’ici la fin de l’année. Mais aussi de poursuivre le développement et la fabrication de petit électroménager en France. » poursuit-il dans une publication LinkedIn.

Il est donc de nouveau possible d’acheter la boulloire en pré-commande sur son nouveau site officiel. Contacté par téléphone, le nouveau propriétaire nous a assuré que le développement et la fabrication des bouilloires Kippit allaient toujours être effectués en France, du côté de Cholet, dans le Maine-et-Loire (49).

kippit-jaren-image-principale

Un an de galères

Kippit se battait depuis plus d’un an pour assurer sa survie et espérer poursuivre les livraisons de ses premières bouilloires. La société toulousaine faisait face à des difficultés pour financer son projet très couteux et avait été placée en liquidation judiciaire à la mi-septembre 2022. Plusieurs candidats se sont manifestés pour une reprise : « nous avions besoin de 800 000€ pour rebondir. Deux investisseurs étaient prêts à apporter 400 000€ mais comme la solution technique se trouvait en Chine, cela n’a pas fonctionné », expliquait Jacques Ravinet, dans La Depeche en janvier 2023, qui était tout proche d’abandonner « On jette l’éponge. Ce n’est pas facile à gérer.

BIM Groupe vous propose d'investir dans Kippit

Quatre mois plus tard, c’est donc finalement une entreprise française qui annonce reprendre le contrôle des opérations. BIM Groupe propose par ailleurs d’investir dans le projet de relance de la production via son jeton numérique $BIM. Pour un investissement proposé et attendu de 599 000€.

« Les jetons $BIM seront intégrés au capital social de l’entreprise, ce qui permettra d’obtenir des aides supplémentaires pour soutenir la relance et le développement de Kippit » précise via un communiqué la société.

À découvrir dans notre guide

Faites la connaissance de marques en rapport avec Kippit qui fabriquent également en France

Marques de France - Avatar - Emmanuel Montecer

Contenu rédigé par Emmanuel Montecer

Passionné par le numérique depuis mon adolescence, j’en fais aujourd’hui mon métier. Je suis le co-fondateur de Marques de France, le guide en ligne dédié au made in France.

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre « petite lettre »

Vous recevrez régulièrement, par email :

  • Les dernières marques référencées
  • Des reportages
  • Des conseils d'achat
  • Des études et enquêtes
  • Les produits que nous aimons
La petite lettre - Newsletter 20 pulls fabriqués en France pour affronter le froid