Garçon Français est notre marque du mois !

Catégories

Actualités Nouveautés

Les 10 actualités made in France (août à décembre 2022)

Nous avons sélectionné pour vous les 10 actualités importantes pour la période d'août à décembre 2022 concernant le made in France.

montre Nautic Lip
Crédits photos : Lip
Par Emmanuel Montecer. Publié le 18 décembre 2022. Dernières modifications le 29 décembre 2023. Publier un commentaire.

1. 2024 peut-être l'année du premier smartphone made in France

Le fabricant de portable ultra-résistant Crosscall souhaite rapatrier sa production de smartphones en France, après avoir éprouvé les limites du made in China suite à la crise de la covid19 (arrêt des ateliers, transport maritime perturbé…)

Connue pour ses smartphones hautement résistants aux chocs, à la poussière et à l’eau, la marque a remporté, l’an passé, l’appel d’offre pour équiper la gendarmerie et la police nationale.

Crosscall possède déjà son pôle de conception en France, à Aix en Provence, où les prototypes sont soumis à rude épreuve afin de répondre aux exigences de la marque ! La relocalisation est prévue sur le même site avec la construction d’une unité de production.

Crosscall les smartphones ultra résistants
Crédits Photos : Crosscall

2. Tediber, champion du matelas veut conquérir le marché du canapé

Spécialiste du matelas, Tediber s’est fait connaître en révolutionnant le monde de la literie en achetant exclusivement sur internet et en recevant son matelas roulé et emballé. La marque avait déjà étendu sa gamme aux matelas pour enfants et bébés.

Désormais, l’ourson veut aller plus loin et propose ses premiers canapés. Expert du sommeil, Tediber propose également des canapés convertibles !

Canapé deux places Tediber
Crédits photos : Tediber

3. Hopium la voiture à hydrogène made in France

Créée par le pilote d’endurance Olivier Lombard, Hopium est la start-up à suivre !

Alors que la vente des voitures thermiques sera interdite en 2035, au sein de l’Union Européenne, et que les voitures électriques ne font pas l’unanimité, les voitures à hydrogène fascinent autant qu’elles questionnent.

Olivier Lombard a peut-être de l’or entre les mains, alors que certains parlent déjà d’une « tesla à l’hydrogène ». Le premier prototype, baptisé Machina, a été dévoilé au salon de l’auto de Paris et une filiale du Crédit Agricole s’est déjà montrée intéressée pour une commande de 10.000 voitures (à ce stade, cela reste une intention d’achat). La voiture est annoncée avec une autonomie de 1.000 kilomètres, une recharge en 3 minutes, le tout pour un prix d’achat de 120.000 euros.

En attendant, le premier pas reste à construire l’usine d’assemblage de la future Machina, laquelle devrait prendre place en Normandie, à Douains plus précisément.

voiture à hydrogène Hopium
Crédits photos : Hopium

4. Le maillot français obtient la certification Origine France Garantie

Le Maillot français s’inscrit dans une démarche de reconnaissance en obtenant la certification Origine France Garantie en ce début décembre. Une belle évolution pour cette marque qui avait commencé uniquement par le flocage de maillots de sport. Désormais, elle fabrique elle-même ses maillots !

De plus, son fondateur, Nicolas Gomarir, a souhaité bénéficier des aides du plan France Relance pour investir dans une nouvelle unité de production. Ce sont 2.000m2 qui permettront, en 2024, d’embaucher une dizaine de salariés supplémentaires et de fabriquer 100% des maillots à partir de tissus recyclés contre 30% actuellement.

 

 

Maillot-Francais-Image-principale

5. Le président américain a sa montre made in France !

En déplacement aux Etats-Unis, le président Emmanuel Macron a emmené dans ses valises plusieurs cadeaux de fabrication française, afin de mettre à l’honneur le savoir-faire hexagonal.

Ainsi le président Biden a reçu, entre autres, une montre Lip, le modèle Nautic. Emmanuel Macron est déjà familier de la marque et porte régulièrement le modèle Dauphine.

Winston Churchill déjà s’était vu offrir une montre lip tout en or, pour le remercier des services rendus pendant la seconde guerre mondiale.

montre Nautic Lip
Crédits photos : Lip

6. La fabrication des masques en France est en pleine chute libre

Alors qu’il ne nous a pas quitté pendant plus d’un an, les masques sont désormais recommandés mais non obligatoires. Face à la chute de la demande et au retour des masques de fabrication chinoise, les fabricants qui ont investi et embauché pour réponde à la demande, au moment le plus critique de la Covid19, sont en grande difficulté.

La production au niveau national a été divisée par 3 et certains fabricants préfèrent arrêter les lignes de production et se concentrer sur l’écoulement des stocks, quand ce n’est pas tout simplement la liquidation judiciaire qui les attend. C’est le cas pour la société coopérative bretonne, qui employait 13 salariés et fabriquait des masques FFP2 et des masques chirurgicaux.

Masques chirurgicaux made in France
Crédits : Marques de France

7. L'Union Européenne investit pour des semi-conducteurs fabriqués en France

La pandémie liée à la Covid19 aura au moins eu le mérite de mettre en avant notre dépendance aux unités de production asiatiques, en particulier concernant l’électronique et les semi-conducteurs.

En France, les constructeurs automobiles ont été les plus durablement touchés, mais c’est toute une industrie qui dépend des puces électroniques qui en a subi les conséquences, accentuées par les demandes induites par le télétravail et le besoin de s’équiper en informatique (ordinateurs, écrans, smartphones et tablettes, jeux vidéos…)

Afin de réduire cette dépendance, l’Union Européenne a investi 43 milliards pour doubler sa production européenne et atteindre une capacité de production de 20% de la demande mondiale. En France, notre « silicon valley » est située dans l’Isère à Grenoble, grâce à l’activité historique du CEA, lequel créa le premier circuit intégré en 1963 pour les besoins de la filière nucléaire.

CEA de Grenoble
Crédits photos : CEA de Grenoble

8. Camaïeu ne proposera pas du made in France

L’enseigne placée en liquidation judiciaire, fin septembre 2022, avait entraîné la fermeture de ses 500 boutiques et le licenciement de plus de 2.000 employés. Avant sa mise au enchère, le groupe textile Manufacture de layette et tricots, basé à Pau, avait émis son souhait, sur les réseaux sociaux, de racheter Camaïeu. Le groupe déjà propriétaire de 3 ateliers de confection souhaitait pouvoir développer une offre à des prix raisonnables et 100% de fabrication française.

Toutefois, lors des enchères, c’est la marque Celio qui a acquis Camaïeu pour la modique somme de 1,8 millions d’euros. Prix qui ne comprend ni les boutiques, ni les stocks de vêtements.

 

 

Camaïeu
Crédits photo : Adobe Stock photo / Goodpics

9. Les mascottes des JO de Paris 2024

Depuis l’inauguration des Phryges courant novembre, elles ont fait couler beaucoup d’encre !

D’abord, elles ont suscité de l’enthousiasme lorsqu’une annonce a été faite en précisant qu’une partie des mascottes des JO de Paris 2024 serait de fabrication française. Puis, elles ont suscité une vague d’indignations face au faible volume qui sera produit en France (15% du total de peluches).

Et je ne parle même pas de leur visuel qui a également créé une polémique !

Mascotte des JO de Paris 2024
Crédits photos : olympics.com

10. En 2023 le salon de made in France débarque à Lyon

Alors que le salon du made in France fêtait ses 10 ans à Paris, il s’exporte désormais au plus près des français. Après Bordeaux, Lyon est la seconde ville à accueillir le salon du made in France qui aura lieu les 6 & 7 mai 2023 à la Sucrière.

150 exposants seront présents représentant toutes les catégories (mode & accessoires, gastronomie, comsétiques, maison & décoration…) pour accueillir les 10.000 visiteurs attendus.

La Sucrière Lyon
Crédits Photos : Jean-Pierre Dalbéra / Flickr

Marques de France - Avatar - Emmanuel Montecer

Contenu rédigé par Emmanuel Montecer

Passionné par le numérique depuis mon adolescence, j’en fais aujourd’hui mon métier. Je suis le co-fondateur de Marques de France, le guide en ligne dédié au made in France.

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous référençons aussi...
Des marques
Découvrir
Des produits
Découvrir
Des boutiques
Découvrir

Inscrivez-vous à notre « petite lettre »

Vous recevrez régulièrement, par email :

  • Les dernières marques référencées
  • Des reportages
  • Des conseils d'achat
  • Des études et enquêtes
  • Les produits que nous aimons
La petite lettre - Newsletter 20 pulls fabriqués en France pour affronter le froid