Montlimart est notre marque du mois !

Catégories

Découvertes des savoir-faire Reportages Reportages vidéo

La Rochère, un monument de l’industrie française

Créée en 1475 et située en Haute-Saône, La Rochère est la plus vieille verrerie d'art en Europe. Bien qu’elle ait changé de propriétaire en 2021, l’entreprise française a toujours su protéger son savoir-faire au fil des siècles.

La Rochère - Nouveau logo
Le nouveau logo de La Rochère fait figurer l'année de création de l'entreprise (1475). (Crédits photo : Marques de France)
Par Baptiste Chuzeville. Publié le 26 juin 2023. Dernières modifications le 30 décembre 2023. Publier un commentaire.

Une histoire qui dure depuis près de 550 ans

Créée à l’époque de Léonard de Vinci, la verrerie La Rochère continue, cinq siècles plus tard, à fabriquer environ 30 000 verres par jour. Si l’entreprise française a su perdurer dans le temps, c’est notamment grâce à son savoir-faire qu’elle a préservé.

« Nos maîtres-verriers créent depuis 1475 des produits authentiques pour le quotidien et pour la dégustation, appréciés dans le monde entier. Le verre pressé et le cristallin soufflé-bouche font partie des principaux savoir-faire acquis au cours des générations nous permettant ainsi de proposer différents types de verres », explique la marque sur son site internet.

La Rochère continue de donner à ses verres un caractère singulier et robuste. Dans son magasin d’usine, l’entreprise placée à la frontière entre la Haute-Saône et les Vosges, propose notamment des verres Abeille, Belle île et Libellule qui sont ses produits phares. À travers ces emblèmes, La Rochère essaye de transmettre aux récipients une histoire authentique inspirée de traditions, de voyages, ou de terroirs français.

La Rochère - Magasin d'usine
Intérieur du magasin adossé à l'usine de La Rochère (crédits photo : Marques de France)

L’augmentation des prix de l’énergie, le nouveau défi de La Rochère

Depuis la pandémie liée à la Covid-19 ainsi que le début de la guerre en Ukraine, l’Europe et le monde entier connaissent une augmentation importante des prix de l’énergie. Avec un four électrique qui fonctionne 24 heures sur 24, la verrerie a bien évidemment été touchée par cette crise. « Nous sommes déjà passé du fioul à l’électricité pour des raisons environnementales, et maintenant l’électricité est un réel problème économique pour nous », explique Nicolas Bigot, son directeur commercial France & Export.

Afin de survivre, l’entreprise française a pris la décision cette année de vivre sur ses réserves pendant une durée de trois mois. Même si ce n’est pas l’idéal pour le four, les équipes devront l’éteindre pendant 90 jours. Cet arrêt marquera une pause dans la productivité de l’entreprise afin de réduire la facture annuelle d’électricité.

« On a dû augmenter nos prix et absorber une grosse part sur nos marges. On prévoit également de stopper la fabrication pendant probablement trois mois cette année pour économiser la consommation et vivre sur nos stocks » confirme Nicolas Bigot.

La Rochère - Usine
Après la sortie du four, les verres sont formés grâce à des moules (crédits photo : Marques de France).

Le rachat par la famille Tourres

Détenue par la famille Giraud depuis 1858, La Rochère a dernièrement tourné une nouvelle page dans son histoire. En effet, la famille Tourres, une autre famille de verriers et reconnue dans l’univers du luxe a racheté l’entreprise française en 2021. Cette famille est notamment propriétaire de la verrerie et cristallerie Waltersperger.

Une augmentation de capital d’un million d’euros a été réalisée afin de produire en plus grande quantité et pouvoir exporter encore un peu plus dans le monde entier. Par ce rachat, la maison-mère a donc pu s’enrichir d’une deuxième verrerie, elle aussi labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant.

Dans les coulisses de la fabrication du verre

En mai dernier, nous sommes allés visiter de cette mythique verrerie pour y découvrir ses secrets de fabrication. Accompagnés par les gérants des lieux, nous avons pu voir de nos propres yeux comment le sable était fondu en verre, puis moulé pour former le récipient final. Nous avons bien évidemment tout filmé pour vous en faire profiter.


Marques de France - Avatar - Baptiste Chuzeville

Contenu rédigé par Baptiste Chuzeville

Fraichement diplômé d’un bachelor Journalisme au sein de l’ISCPA de Lyon, qu’il avait terminé par un stage de 5 mois au sein de notre rédaction, Baptiste s’est dirigé vers un master à l’ISFJ Lyon. Aujourd’hui alternant, il alimente la page magazine du site.

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre « petite lettre »

Vous recevrez régulièrement, par email :

  • Les dernières marques référencées
  • Des reportages
  • Des conseils d'achat
  • Des études et enquêtes
  • Les produits que nous aimons
La petite lettre - Newsletter 20 pulls fabriqués en France pour affronter le froid