Montlimart est notre marque du mois !

Catégories

Actualités Économie

La marque de vêtements Sème ferme ses portes

Victime collatérale des difficultés rencontrées par le groupe Velcorex, dont Sème fait partie, la marque de mode est contrainte de cesser son activité.

Sème - Veste
Par Baptiste Chuzeville. Publié le 27 octobre 2023. Dernières modifications le 30 décembre 2023. Publier un commentaire.

C’est à travers un communiqué de sa fondatrice relayé sur ses réseaux sociaux que nous avons appris la fermeture définitive de la marque Sème. Cette jeune marque créée en octobre 2022 par Agathe Schmitt, fille de l’industriel Pierre Schmitt, avait pour objectif de proposer des vêtements entièrement fabriqués en France, du tissage à la confection et « à un prix juste pour tous ».

« C’est la fin, le tout dernier matin » cite Agathe Schmitt en guise d’introduction et en référence à un vers du populaire titre « Le dernier jour du disco » de Juliette Armanet. Discrète ces derniers temps, la fondatrice précise que les employés gardaient « l’espoir de traverser cette mauvaise passe sans trop d’encombres ». En vain.

Entrainée par la chute de Velcorex

Velcorex Since 1828 , la société textile propriétaire de la marque, était en procédure collective de redressement judiciaire depuis le mois de juin et devait proposer un plan de relance. D’après Les Echos, le groupe était endetté à hauteur de plus de 20 millions d’euros.

Une offre de reprise par ses employés, sous la forme d’une SCOP (société coopérative et participative) où les salariés ayant le statut d’associé sont obligatoirement associés majoritaires de la société, a été acceptée officiellement par le tribunal judiciaire de Mulhouse. Impliquant une réduction des effectifs et des projets.

Les entreprises Emanuel Lang, Philéa Textiles et Tissages des Chaumes qui appartiennent au même groupe et qui fournissaient les tissus pour la marque ont malheureusement été liquidées.

Ces deux événements ont, par effet domino, entrainé la marque Sème dans leur chute et qui n’a pas d’autre choix que de fermer ses portes.

« Sème, c’est terminé. Mais ensemble, nous pouvons continuer à semer une mode nouvelle, en restant engagés pour le made in France » conclut la marque dans son communiqué, signé par ses 4 employés : Agathe, Marie, Laura et Sarah.

 


Marques de France - Avatar - Baptiste Chuzeville

Contenu rédigé par Baptiste Chuzeville

Fraichement diplômé d’un bachelor Journalisme au sein de l’ISCPA de Lyon, qu’il avait terminé par un stage de 5 mois au sein de notre rédaction, Baptiste s’est dirigé vers un master à l’ISFJ Lyon. Aujourd’hui alternant, il alimente la page magazine du site.

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre « petite lettre »

Vous recevrez régulièrement, par email :

  • Les dernières marques référencées
  • Des reportages
  • Des conseils d'achat
  • Des études et enquêtes
  • Les produits que nous aimons
La petite lettre - Newsletter 20 pulls fabriqués en France pour affronter le froid