Montlimart est notre marque du mois !

Catégories

Actualités Économie Événements

JO de Paris 2024 : Peut-on s’équiper français pour chaque discipline ? 

À quelques mois de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024, nous vous avons concocté une liste de marques et de fabricants français par discipline sportive.

Zero Basketball
Crédits photos : Zéro Basketball
Par Baptiste Chuzeville. Publié le 20 mars 2024. Dernières modifications le 5 avril 2024. Publier un commentaire.

Dans un précédent article, vous avez pu apprendre que Le Coq Sportif est l’équipementier des athlètes français pour ces JO. D’après nos recherches, seules les tenues officielles pour les podiums sont fabriquées en France. Concernant les tenues d’entraînements et de compétitions, la confection est réalisée en Asie et au Maroc.

Surcoûts, délais de fabrication et mobilisation des savoir-faire sont autant d’arguments mis en avant pour justifier cette production mixte, en France et à l’étranger. Toutefois à l’annonce de l’attribution des JO pour la ville lumière en 2017, les divers équipementiers n’auraient-ils pas pu s’allier et anticiper l’évènement pour une fabrication 100% française (comme pour la fabrication des mascottes) ?

Alors, dans un univers parallèle où les délais et le prix de production ne seraient pas un problème, est-ce que les tenues et les équipements auraient pu être manufacturés sur notre territoire ? Nous nous sommes prêtés au jeu et nous avons mené l’enquête !

Le Coureur du Dimanche pour l'athlétisme

Dans la catégorie de l’athlétisme, les sports sont nombreux et divers. Alors nous avons mis la lumière sur les vêtements de running. Le Coureur du Dimanche est une marque née grâce à trois amateurs de course à pied : Mathieu, Florian et Maxime. Depuis 2015, les trois sportifs se sont lancés le défi de produire des vêtements et accessoires à partir de matières recyclées en France. Leurs produits sont réalisés dans le nord de Roanne (42).

Disciplines concernées :

  • Les sprints : 100m, 200m, 400m, 110m haies, 400m haies, 4x100m, 4x400m,
  • Le demi fond et le fond : 800m, 1500m, 3000m et 3000m steeple, 5000m, le 10.000m, le semi-marathon et le marathon.
  • Les sauts : en longueur, en hauteur, à la perche et triple saut.
  • Les lancers : du poids, du javelot, du marteau et du disque.
  • Les combinés : Heptathlon et Décathlon.
  • Les marches : 10km, 20km et 50km.
Vêtements de sport Coureur du dimanche
Crédits photos : Coureur du dimanche

L'aviron made in Loire-Atlantique

Si l’on suit l’ordre alphabétique, la deuxième discipline est l’aviron.

Entrée dans le programme olympique en 1976 à Montréal, les français excellent dans cette catégorie comme le prouve la médaille d’or et le record olympique du double Hugo Boucheron et Matthieu Androdias en 2021. Pour aller encore plus vite, les deux médaillés auraient sûrement pu essayer une embarcation entretenue en Loire-Atlantique par l’Atelier Composite.

Cette entreprise a pris la succession de Pageot Aviron et propose plusieurs prestations comme la peinture, le vernis, la réparation et la fabrication de portants sur mesure à Carquefou (44).

Disciplines concernées :

  • Skiff,
  • Deux de pointe,
  • Deux de couple,
  • Quatre de pointe sans barreur,
  • Quatre de couple,
  • Huit de point
  • Deux de couple poids léger

Zéro Basketball pour mettre encore plus de paniers

Après une seconde place bien méritée pour les hommes et une médaille de bronze pour les filles lors des derniers JO, le basketball est une nouvelle fois très attendu par les fans cette année.

Dans notre univers parallèle, Rudy Gobert et Victor Wembanyama auraient sûrement pu s’équiper avec les produits de Zéro Basketball. Cette marque lancée par deux amis, Thomas et Loïc, qui possède comme objectif de créer une alternative éthique aux articles de basket conçus par les grands acteurs du marché.

Produits dans le Rhône (69) dans les ateliers Grain de Couleur (impression des dessins) et Balas Textile (confection des vêtements) ainsi que dans la Loire (42) avec l’atelier Kraft Cie (confection des vêtements), les articles de basket sont fabriqués avec des matières recyclées.

Discipline concernée :

  • Basketball 6×6 et 3×3
Zero Basketball

Un K.O par Rockkick pour la Boxe

Avec pas moins de 7 catégories différentes chez les hommes et 6 chez les femmes, la boxe représente plusieurs chances de médailles pour nos combattants. Et pour se démarquer sur le ring, la marque Rockkik propose, depuis 2015, des gants et des casques de boxe totalement personnalisables fabriqués à la main par un artisan, Patrice Guitter, dans la région nantaise, en Loire Atlantique (44).

Disciplines concernées :

  • chez les hommes : Poids mouches (-51 kg), Poids plumes (-57 kg), Poids légers (-63,5 kg), Poids welters (-71 kg), Poids mi-lourds (-80 kg), Poids lourds (-92 kg) et Poids super-lourds (+92 kg).
  • chez les femmes : Poids mouches (-50 kg), Poids coqs (-54 kg), Poids plumes (-57 kg), Poids légers (-60 kg), Poids welters (-66 kg) et Poids moyens (-75 kg).

 

Canoë-Kayak, les pagaies Select Paddles pour aller encore plus vite

Connu en France sous un seul un terme, le canoë et le kayak sont en réalité deux disciplines bien distinctes. La différence entre les deux sports se joue dans la position au sein de l’embarcation. Pour le canoë, le céiste (ndlr : personne pratiquant le canoë) se tient à genoux avec les jambes repliées vers l’arrière à l’inverse du Kayak où le sportif est assis dans un siège jambes tendues vers l’avant.

Malgré leur différence, les deux disciplines ont le point commun d’utiliser une pagaie. Or Select Paddles est un spécialiste des pagaies depuis 2002. Avant, l’entreprise angevine était spécialisée dans la fabrication d’ailerons de planches à voile, en fibre de carbone pré-imprégné. La marque possède son propre atelier de production dans le sud d’Anger dans le Maine et Loire (49).

Disciplines concernées :

  • Slalom : K-1, C-1, K-1 extrême
  • Sprint : C-2 1000 m, C-2 500 m, K-4 500 m, C-1 200 m, K-2 500 m, C-1 1000 m, K-1 1000 m, K-1 500 m
Pagaie Select paddles
Crédits photo : Select Paddles

Les cyclistes français habillés par Les Vêtements Gautier

Depuis 1948, aucun français n’a su s’imposer en cyclisme sur la course en ligne des Jeux olympiques. Et si cette année, après 76 années de disette, un français parvenait enfin à lever les bras sur la ligne d’arrivée le 3 août prochain ? Avec une course de 273 kilomètres et 2 800 mètres de dénivelé positif, nul doute qu’un puncheur devrait s’imposer. En France, nous avons plusieurs coureurs qui correspondent à ce type de profil, et pour les accompagner, quoi de mieux que les Vêtements Gautier ?

Cette marque, créée à l’initiative de Pierre Gautier, ancien cycliste professionnel ayant participé aux Tours de France 1969 et 1970, est aujourd’hui spécialisée dans la confection de tenues de sport pour le vélo. L’ensemble de ses tenues est produit au sein de son atelier dans le nord d’Aix-en-Provence (13).

Disciplines concernées :

  • Sur piste : vitesse individuelle, vitesse par équipe, keirin, poursuite par équipe, omnium et madison
  • Sur route : le contre-la-montre (32 km) et la course en ligne (273 km pour les hommes et 158 pour les femmes).

La plus ancienne marque d’escrime au monde

Dans le sport, on dit souvent que l’expérience est importante et dans ce domaine, la Maison Prieur excelle puisqu’elle est la plus ancienne marque d’escrime. « Pointer son épée vers l’avenir », voici le slogan de la marque âgée de 236 ans. C’est à la fin de la Révolution française que la marque voit le jour, notamment avec l’ouverture de sa première boutique de gants d’escrime en 1788.

L’entreprise française passe un cap en 1928, lorsque Lucien Gaudin devient champion olympique avec une épée Prieur. Depuis 2016 et la reprise par Didier Contrepois, Maison Prieur, possède ses ateliers à Genlis en Côte-d’Or (21).

Disciplines concernées :

  • Epée (en individuel et en équipe)
  • Fleuret (en individuel et en équipe),
  • Sabre (en individuel et en équipe).

Les chaussures de football Milémil

Dans très peu de sports, la place du marketing est aussi importante que dans le football.

Avec plusieurs dizaines d’équipementiers dans le monde, ce sport offre à plusieurs grandes marques une visibilité hors normes. Mais aux Jeux Olympiques, le côté sportif reprend le dessus. Ici, les stars masculines restent en tribune pour laisser la place aux moins de 21 ans ainsi qu’aux féminines. Même si ce n’est pas le cas actuellement, les grandes marques pourraient, elles aussi, laisser la place aux plus petites. On pourrait alors voir les crampons de Milémil fouler les pelouses des stades de Paris, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Bordeaux et St-Etienne.

Fabriqués à la Cité de la Chaussure à Romans-sur-Isère, les crampons Milémil sont conçus pour les joueurs de football. Née en 2014 de l’association entre Isabelle, ingénieure en conception de chaussures, et Christophe, joueur de football au SC Toulon, l’entreprise propose une large gamme de modèles.

Discipline concernée :

  • Football
Confection de chaussures de foot par Milémil
Les chaussures de football Milémil

Maîtriser le swing avec Argolf

Depuis sa création en 2010, la marque bretonne Argolf fabrique ses propres clubs de golf. En réunissant savoir-faire et haute technologie, Olivier et Sébastien Colas, aux côtés du golfeur Emmanuel Carlier façonnent des clubs à partir de matériaux nobles, comme le titane taillé dans la masse, l’acier inoxydable ou l’aluminium.

L’entreprise produit depuis toujours au cœur de la Bretagne, à Pleslin-Trigavou, en Côtes d’Armor (22).

Discipline concernée :

  • Golf

La classe des cavaliers sur une selle Devoucoux

Seul sport pratiqué avec un animal aux Jeux Olympiques, l’équitation a toujours bénéficié d’une certaine reconnaissance auprès des fans. En 2013, Christian Duguay et Guillaume Canet ont même consacré un film entier à un cheval et son cavalier : Jappeloup. Ce film retrace l’histoire de ce duo champion olympique en 1988.

En France, Devoucoux produit des selles pour les chevaux de compétition, que ce soit en saut d’obstacles ou en cross. Fort de son savoir-faire, l’entreprise s’efforce d’assurer un maximum de confort aux cavaliers ainsi qu’aux chevaux. Ses produits se distinguent de la concurrence grâce aux taquets (ndlr : élément surélevé sur la selle pour retenir le cavalier) saillants à l’arrière, qui garantissent une sécurité optimale. Devoucoux fabrique ses propres produits dans un atelier au cœur du Pays Basque

Disciplines concernées :

  • Concours complet (en individuel et en équipe)
  • Dressage (en individuel et en équipe)
  • Saut d’obstacle (en individuel et en équipe)
Devoucoux selle d'équitation
Crédits photo : Devoucoux

Une raquette Tecnifibre pour le tennis

Les terrains de Roland Garros serviront deux fois cette année, puisque le tournoi du Grand Chelem et le tournoi des JO se dérouleront tous les deux sur les courts de terre battue situés porte d’Auteuil. Et pour s’équiper à la française, l’entreprise Tecnifibre est reconnue mondialement pour le cordage des raquettes. Même si la base du produit est fabriquée en Asie, le cordeur officiel de Roland Garros est spécialisé dans l’assemblage final des raquettes. Tous les matériels de cordage de la marque sont produits dans son usine à Wervicq, près de Lille.

Discipline concernée :

  • Tennis en simple et double

Le ping-pong sur des tables Cornilleau

En 2024, le tennis de table fait partie des disciplines sportives où les français ont créé la surprise lors des derniers grands tournois. Grâce au duo des frères Lebrun, l’équipe de France s’est retrouvée en finale des derniers championnats du monde pour la première fois depuis 1997. Malgré une défaite en finale contre les chinois, les français ont tout de même remporté l’argent, synonyme d’espoir pour les Jeux Olympiques de cet été.

Pour cette catégorie, Cornilleau propose des tables de ping-pong fabriquées à Bonneuil-les-Eaux dans l’Oise (60). Cette marque, référencée sur notre guide, est née à la sortie de la Seconde Guerre mondiale à l’initiative d’Émile Cornilleau. Lorsque, dans les années 60, le BHV de Paris sollicite Émile Cornilleau pour la fabrication de 300 tables de ping-pong, l’entrepreneur n’hésite pas et consacre tout son temps et son argent à la réalisation de cette commande. Au fil des années, la marque se développe jusqu’à devenir le fournisseur officiel de la Fédération Française de Tennis de Table.

Discipline concernée :

  • Tennis de table en simple, par équipes, double
Les tables de ping-pong Cornilleau

Des justaucorps Startner pour les gymnastes

Entre l’élégance, la force et la souplesse, les gymnastes français devront être le plus complet possible. Pour mettre toutes les chances de médailles de leur côté, les sportifs devront posséder des justaucorps très techniques. L’entreprise marseillaise Startner crée et fabrique ses propres tenues dans son atelier situé en plein cœur de la cité phocéenne. Avec une expérience de plus de 30 ans, les équipes produisent des tenues pour toutes les catégories liées à la gymnastique.

Disciplines concernées :

  • Gymnastique artistique : Concours par équipes, Concours général, Exercices au sol, Saut, Barres asymétriques, Poutre, Cheval d’arçons, Anneaux, Barres parallèles et Barre fixe
  • Gymnastique rythmique : Concours des ensembles, Concours individuel

Haltérophilie : Les cages Fit’&Rack pour s'entraîner

Depuis l’édition d’Athènes en 1896, l’haltérophilie est une catégorie pilier des Jeux Olympiques. Tous les quatre ans, les personnes les plus fortes de chaque pays se retrouvent lors d’un concours pour décrocher la médaille tant convoitée.

Animés par la rage de vaincre, les haltérophiles s’entraînent durement pour être prêts. Peu importe l’infrastructure, les équipements doivent eux aussi être au top. L’entreprise lyonnaise Fit’n Rack, spécialisée dans la réalisation de cages et racks sur-mesure, a enrichi son offre depuis 2015 avec l’arrivée d’équipements fonctionnels.

Discipline concernée :

  • Haltérophilie

La dernière de Nikola Karabatic avec un Maillot Français

Légende du handball français depuis plus de 20 ans, Nikola Karabatic tirera sa révérence après les Jeux Olympiques de Paris 2024. Le 10 fois médaillés d’or avec l’équipe de France a souhaité relever ce dernier défi avant de laisser derrière lui une nouvelle génération en or, championne d’Europe en janvier.

Les joueurs pourraient s’équiper avec les tenues du Maillot Français. Créée en 2019 par Nicolas Gomarir, cette marque de textile équipe déjà les 200 membres du Club de Handball de Cazouls-lès-Béziers dans la région biterroise. Possédée par le groupe LCS, les maillots seront produits dans une nouvelle manufacture qui va ouvrir en Occitanie.

Discipline concernée :

  • Handball
Le Maillot Français
Crédits photo : Le Maillot Français

Rugby : Antoine Dupont avec le même maillot que lors de la Coupe du Monde

Lors de la Coupe du Monde de Rugby à XV en France en octobre dernier, les Bleus avaient endossé un maillot du Coq Sportif fabriqué en France. Cette décision avait été bien accueillie par l’ensemble des supporters. Après ce succès, on pourrait imaginer que l’équipementier serait en mesure de refaire le même effort pour les équipes masculines et féminines de rugby à 7.

Confectionné à Romilly-sur-Seine, dans l’Aube, il s’agissait à l’époque d’une édition limitée qui était proposée à 300€ et limitée à 1 300 exemplaires.

Discipline concernée :

  • Rugby à 7

En lutte, une victoire sur un tatami Gymnova

À Paris cet été, ce sont 288 athlètes qui participeront à la compétition (192 hommes et 96 femmes). Pour leur combat, Gymnova produit des tatamis déjà reconnus dans la discipline. Présents sur les plus grandes scènes internationales, les tapis de compétition O’JUMP de Gymnova ont déjà été utilisés lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012.

Avec ses deux unités de production basées à Wattrelos (59) et au Balmay (01), l’entreprise française a su se faire une place sur le marché des équipements pour la lutte et la gymnastique. Son succès repose notamment sur une production raisonnée et respectueuse de l’environnement, utilisant des produits durables issus de ressources renouvelables.

Disciplines concernées :

  • Épreuves de lutte libre féminine : 50kg, 53kg, 57kg, 62kg, 68kg et 76kg
  • Épreuves de lutte gréco-romaine masculine : 60kg, 67kg, 77kg, 87kg, 97kg et 130kg
  • Épreuves de lutte libre masculine : 57kg, 65kg, 74kg, 86kg, 97kg et 125kg

Une tenue Kiwami pour le triathlon

Avec la natation, le cyclisme et la course à pied, le triathlon est l’une des épreuves combinées des JO de Paris. Même si les performances sportives restent un élément majeur dans la course à la médaille, les transitions entre chaque discipline sont tout aussi importantes. Avec pratiquement 2 heures d’épreuves, l’aspect confort de la tenue n’est pas à négliger, sachant que les triathlètes ne vont pas se changer entre la natation, le vélo et la course à pied.

C’est à ce moment que l’équipementier Kiwami entre en action. Lancée à l’initiative de deux triathlètes professionnels, Hélène Salomon et Craig Watson, la SARL Kiwami conçoit, fabrique et distribue du textile pour ce sport en plein essor. Grâce à son atelier situé dans le nord de Pau (64), la marque assure 70 % de sa production.

Disciplines concernées :

  • Triathlon (individuel et en équipe)
Tenue triathlon Kiwami

En natation, Garçon Français ferait le saut dans le grand bain

Depuis les Jeux Olympiques de Londres en 2012, la France a remporté 35 médailles en natation (7 en or, 11 en argent et 17 en bronze). Ce palmarès lui vaut la 13e place du classement des nations médaillées de l’histoire des JO. Pour continuer sur sa lancée, l’équipe de France pourra compter sur Léon Marchand, un jeune prodige qui domine la discipline.

Afin d’améliorer ses performances, le surdoué pourrait s’équiper d’un slip de bain de la marque Garçon Français. Créée en 2012 et installée à Troyes, cette entreprise collabore avec plusieurs ateliers français : L’Atelier d’Ariane (confection des produits) à Lavau (10), Bugis SAS (tricotage) à La Rivière de Corps (10), la Teintureries de la Turdine (impression des tissus) à Tarare (69) et la Bonneterie Gautier (tricotage) à Champagne-au-Mont-d’Or (69).

Disciplines concernées :

  • Nage libre : 50m, 100m, 200m, 400m, 800m et 1 500m nage libre
  • Dos : 100m et 200 m
  • Brasse : 100m et 200m
  • Papillon : 100m et 200m
  • Quatre nages individuel : 200m et 400m
  • Relais :  4x100m nage libre, 4x200m nage libre, 4x100m quatre nages, mixte 4x100m quatre nages
  • Plongeon : haut-vol 10m, haut-vol 10m synchronisé, tremplin 3m synchronisé, tremplin 3m.

Viser la cible avec les arcs Rolan

Installée dans le département de l’Ain, l’entreprise Rolan confectionne ses propres arcs.

Depuis sa création en 1998, ce fabricant propose des arcs accessibles à tous, pour accompagner les archers dès le plus jeune âge. Pour rester dans son objectif, l’entreprise a même fait le choix de se lancer dans la confection d’un arc pour les personnes à mobilité réduite.

Discipline concernée :

  • Tir à l’arc

La médaille d’or en haut du mur en escalade

Après une première réussie en 2021 à Tokyo, l’escalade est une nouvelle fois présente au tableau des disciplines des JO de cette année. Pour aller plus haut, plus vite, plus loin (ndlr : devise des Jeux Olympiques), les grimpeurs français devront être bien installés dans leur baudrier.

Dans ce domaine, l’entreprise Aventure Verticale fabrique des équipements dédiés à la « verticalité », dans son atelier situé à Cholet (49). Fondée en 1987 par deux amis, Bernard Boulourd et Olivier Cousseau, la marque se fait connaître grâce à la fabrication du bloqueur de pied Aphanicé.

Disciplines concernées :

  • Combiné bloc-difficulté,
  • Vitesse

Rider sur les planches de Squête

Comme pour l’escalade, le skate a fait son entrée au calendrier des JO lors de la précédente édition. Ce sport, assez jeune (développé seulement au milieu des années 50), a très rapidement attiré de nombreux fans, surtout de l’autre côté de l’Atlantique dans les années 1980. Le passage du nouveau millénaire fait basculer la popularité de cette discipline puisque de plus en plus de jeunes commencent à s’y intéresser dans le monde entier.

Parmi ces milliers de jeunes qui s’intéressent à ce “surf de rue”, 4 amis français décident de lancer leur marque de skateboard. L’entreprise Squête voit donc le jour avec comme principal produit des planches qui rappellent les premières planches américaines des années 60. Plusieurs modèles de skateboard sont dessinés, fabriqués et testés à la Ferme Neuve de Crespières dans les Yvelines

Discipline concernée :

  • Skateboard park and street
les skates tricolores Squête

Remonter la vague avec une planche Surfactory

Le surf est la seule discipline des JO de Paris 2024 à ne pas se dérouler dans l’Hexagone. En effet, les surfeurs et surfeuses du monde entier se retrouveront à Teahupo’o, sur l’île de Tahiti. D’après le site des JO de Paris, ce sport rassemble aujourd’hui plus de 35 millions d’adeptes, en grande partie de jeunes pratiquants.

Parmi eux, plusieurs sportifs utilisent des planches de la marque Surfactory située dans le Morbihan. Depuis plus d’une vingtaine d’années, l’entreprise n’a jamais choisi la facilité d’aller produire à l’étranger, et est fière d’être restée 100% made in France.

Discipline concernée :

  • Surf

Et enfin, le Breaking pour terminer cette liste

Né aux États-Unis pendant les années 1970, le breakdance est considéré comme un style de danse. Issu de la culture hip-hop, il doit son succès à son style assez acrobatique et à ses figures au sol souvent utilisées lors des battles. Les Jeux Olympiques de Paris 2024 seront les premiers à accueillir cette discipline.

Pour permettre une liberté de mouvement totale et sans contraintes, Sensus propose des vêtements de sport fabriqués à partir de bouteilles en plastique, de déchets textiles ainsi que de pulpe de bois. Lancée par Théo Lapouge, un grand passionné de sport, la marque travaille avec plusieurs ateliers : Broussaud Textile (87) pour les chaussettes techniques, Toptex Cube (26) pour les débardeurs, MVP by FMS (40) pour les t-shirts et cuissards, et l’atelier Nouvelle-Aquitaine (64) pour les t-shirts à manches longues.

Disciplines concernées :

  • Battle B-girls,
  • Battle B-boys

Marques de France - Avatar - Baptiste Chuzeville

Contenu rédigé par Baptiste Chuzeville

Fraichement diplômé d’un bachelor Journalisme au sein de l’ISCPA de Lyon, qu’il avait terminé par un stage de 5 mois au sein de notre rédaction, Baptiste s’est dirigé vers un master à l’ISFJ Lyon. Aujourd’hui alternant, il alimente la page magazine du site.

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre « petite lettre »

Vous recevrez régulièrement, par email :

  • Les dernières marques référencées
  • Des reportages
  • Des conseils d'achat
  • Des études et enquêtes
  • Les produits que nous aimons
La petite lettre - Newsletter 20 pulls fabriqués en France pour affronter le froid