Montlimart est notre marque du mois !

Catégories

Actualités Nouveautés

Coureur Du Dimanche ouvre une nouvelle boutique au cœur de Lyon

Créée en 2015 à l’initiative de Mathieu Pélestin, Florian Bachelard et Maxime Marchal, trois coureurs lyonnais, la marque française Coureur Du Dimanche vient d’ouvrir sa nouvelle boutique en plein centre de la presqu’île.

boutique coureur du dimanche
©Baptiste Chuzeville : Située 3 Rue du Président Carnot dans le deuxième arrondissement de Lyon, la boutique est ouverte du lundi au samedi de 10 heures à 19 heures.
Par Baptiste Chuzeville. Publié le 22 novembre 2023. Dernières modifications le 30 décembre 2023. 1 commentaires.

« Depuis 2015, nous concevons des vêtements de sport originaux, fabriqués en France, au plus faible impact environnemental » est la promesse tenue par les trois créateurs du Coureur du Dimanche depuis plus de 8 ans.

À quelques semaines des fêtes de Noël, la marque rhodanienne vient d’ouvrir sa première boutique au 3 rue du Président Carnot, dans le deuxième arrondissement de Lyon.

« Au début, nous voulions seulement nous arrêter à la vente sur internet. Mais depuis la fin de la pandémie, beaucoup plus de revendeurs, comme GoSport, vendent nos produits, et nous avons souhaité lancer notre boutique », explique Maxime Marchal, un des trois fondateurs.

Pendant plus de 8 ans, la marque de sport a su se développer pour proposer une plus large gamme de textile. « Aujourd’hui, un sportif peut venir s’équiper pratiquement de la tête au pied avec des vêtements du Coureur du Dimanche. Nous proposons des tee-shirts, des shorts et même des chaussettes. Bien sûr, la totalité de nos produits sont fabriqués sur le territoire français », ajoute Maxime.

intérieur de la boutique du coureur du dimanche
©Baptiste Chuzeville : L'intérieur de la boutique déjà décorée pour Noël.

Nous avons vendu 800 produits en moins de 4 mois.

Des tee-shirts made in France pour débuter

Lorsque les trois fondateurs ont eu l’idée de lancer ce beau projet en 2015, le fabriqué en France a été plus que logique. « Nous sortions tous les trois d’une école de commerce. Nous voulions lancer notre marque. Nous étions tous les trois des coureurs du dimanche, donc le nom a été facile à trouver. Ensuite, nous avons cherché à nous démarquer, et comme nous sommes Lyonnais, nous savions qu’à une heure d’ici, nous avions en notre possession un large savoir-faire dans le milieu du textile », raconte Maxime.

Et quoi de mieux qu’une première collection de t-shirts pour lancer un projet de textile sportif ? Aujourd’hui, il est celui qui regroupe le plus de personnes dans les courses à pied, et les trois fondateurs ont vu juste : « Dans les premiers mois qui ont suivi le lancement, nous avons réalisé un grand nombre d’interviews pour être relayés dans la presse générale, sportive et même dans la mode. Nous avons énormément bien réussi ce passage, et la première collection a été facile à vendre. Nous avons vendu 800 produits en moins de 4 mois. »

Avec des prix accessibles à tous (50 euros pour les premiers t-shirts), Coureur du Dimanche était lancée, et il fallait déjà travailler sur une seconde collection.

Nouvelle collection du Coureur du Dimanche
©Baptiste Chuzeville : La nouvelle collection de la marque.

Nous voulions faire comprendre à tout le monde que notre objectif était de produire dans un circuit (très) court

Une image de marque importante

« Le plus dur une fois que la marque a été lancée a été de se démarquer de la concurrence. Nous étions pratiquement les seuls sur le domaine du fabriqué en France, donc nous avons énormément communiqué dessus. Nous voulions faire comprendre à tout le monde que notre objectif était de produire dans un circuit (très) court », ajoute Maxime.

Pour Maxime, l’entreprise a aussi su jouer de son nom : « Coureur du Dimanche permet de toucher un large panel de personnes. Nous touchons les plus aguerris puisqu’ils connaissent ce terme et que nous sommes tous le Coureur du Dimanche de quelqu’un. Ensuite, beaucoup d’amateurs ou de néo-coureurs pouvaient aussi nous rejoindre puisqu’ils courent le plus souvent le dimanche matin. »

Huit ans après sa création, elle est reconnue nationalement et reconnaissable avec son badge que l’on peut facilement apercevoir sur la totalité de sa gamme. Avec cette nouvelle boutique ouverte tous les jours sauf le dimanche de 10 heures à 19 heures, la marque lyonnaise franchit un nouveau cap : « Avec notre site internet, nous arrivons à vendre 15 000 produits par an. Notre objectif pour 2024 et cette nouvelle enseigne est d’atteindre les 35 000 ventes, site et boutique compris. »

badge coureur du dimanche
©Baptiste Chuzeville : Le badge du Coureur Du Dimanche.

Marques de France - Avatar - Baptiste Chuzeville

Contenu rédigé par Baptiste Chuzeville

Fraichement diplômé d’un bachelor Journalisme au sein de l’ISCPA de Lyon, qu’il avait terminé par un stage de 5 mois au sein de notre rédaction, Baptiste s’est dirigé vers un master à l’ISFJ Lyon. Aujourd’hui alternant, il alimente la page magazine du site.

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

  1. Isaac dit :

    Parlons Français ! made in France= Fait en France.
    Tee shirt = Pull Over!!! =NON = QUOI???

Inscrivez-vous à notre « petite lettre »

Vous recevrez régulièrement, par email :

  • Les dernières marques référencées
  • Des reportages
  • Des conseils d'achat
  • Des études et enquêtes
  • Les produits que nous aimons
La petite lettre - Newsletter 20 pulls fabriqués en France pour affronter le froid