Montlimart est notre marque du mois !

Catégories

Reportages Découvertes des savoir-faire Reportages vidéo

Ce que vous ignorez (peut-être) sur NEO

Spécialisée dans la fabrication de sellettes de parapentes, l'entreprise NEO s'est lancée depuis 3 ans dans la bagagerie. Nous sommes partis à la rencontre d'Éric Roussel, son fondateur afin d'en savoir plus sur la confection d'un sac à dos technique.

Éric Roussel, fondateur de la marque Néo
Crédit photo : Marques de France / Éric Roussel, fondateur de la marque NEO
Par Baptiste Chuzeville. Publié le 5 janvier 2024. Dernières modifications le 17 février 2024. Publier un commentaire.

Éric Roussel, le fondateur de la société NEO, nous dévoile quelques anecdotes et histoires sur la fabrication de ses produits.

Où a été inventée la discipline du parapente ?

Avant de faire des sacs à dos, NÉO est surtout connue pour la fabrication de sellettes de parapente.

« La discipline est née à Mieussy, juste dans le nord de la Haute Savoie. Les premiers vols en parapente ont été faits dans les années 80 par des parachutistes qui en avaient marre de payer l’avion et qui voulaient voir si en décollant des montagnes, on arrivait à se poser dans la vallée. »

Combien de temps passez-vous sur la fabrication d’une sellette ?

Une sellette de parapente est un véritable cocon de confort et de sécurité, « il faut compter entre 25 et 30 heures de fabrication, comprenant 450 étapes et 240 pièces de tissus. »

Quelle a été la grande nouveauté 2023 pour NÉO ?

« Le sac à dos de montagne, le Taillefer en 35 et en 25 litres, (déjà existant pour les hommes) a été spécialement adaptée à la morphologie féminine ».

Ces dernières n’ont pas la même envergure d’épaules, la même musculature et la poitrine peut rendre les sangles inconfortables, il était nécessaire de proposer une version qui tienne compte des différences morphologiques.

Quel est son principal atout ?

Son poids (à vide) ! Lorsqu’on porte un sac à dos en montagne, pendant de longues heures sur un terrain escarpé, chaque gramme compte. Les habituées optimisent déjà au maximum ce qu’elles emportent, notre mission était de leur proposer un sac plus léger.

« Ergonomique, il a été conçu pour peser entre 800 et 900 grammes. Alors que des sacs classiques de même contenance sont plutôt autour d’1,2 kg, voire 1,5 kg. »

 

Pourquoi est-il exceptionnel ?

« Il est exceptionnel d’abord parce qu’il est fabriqué en France ».

Aujourd’hui, NÉO fait partie des derniers à fabriquer des sacs à dos techniques en France. Quelques petites entreprises essaient de relocaliser leur production, mais la technicité nécessaire à ce type de produit rend leur coût encore plus important s’il est de fabrication française.

Quels sont les avantages du made in France ?

Toute la chaîne de conception, de fabrication des prototypes, des phases tests… est réalisée au même endroit et quasiment en temps réel.

« Le bureau de développement est là et on a les montagnes qui sont ici. Donc on peut aller tester les sacs en randonnée. Si besoin, on revient faire les modifications sur nos machines. On est juste à côté pour pouvoir faire des changements en production. »

Quelles sont les plus grandes difficultés de fabriquer en France ?

« Les plus grandes difficultés pour fabriquer des sacs à dos en France, c’est d’avoir le savoir-faire technique et trouver les couturières qui vont pouvoir le mettre en oeuvre. »

 

Quelle est la partie la plus complexe à réaliser ?

« C’est l’assemblage entre la partie avant et la partie arrière qui est en suspension. »

Où sera NÉO dans 5 ans ?

« On est une petite équipe et on s’entend tous bien. On va essayer d’être là dans 5 ans, tous ensemble. Continuer à faire des sacs à dos et des parapentes, ce sera déjà pas mal. »


Marques de France - Avatar - Baptiste Chuzeville

Contenu rédigé par Baptiste Chuzeville

Fraichement diplômé d’un bachelor Journalisme au sein de l’ISCPA de Lyon, qu’il avait terminé par un stage de 5 mois au sein de notre rédaction, Baptiste s’est dirigé vers un master à l’ISFJ Lyon. Aujourd’hui alternant, il alimente la page magazine du site.

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre « petite lettre »

Vous recevrez régulièrement, par email :

  • Les dernières marques référencées
  • Des reportages
  • Des conseils d'achat
  • Des études et enquêtes
  • Les produits que nous aimons
La petite lettre - Newsletter 20 pulls fabriqués en France pour affronter le froid