Des maillots de bain filtrant les UV, c’est ce que propose la marque Virginie Fleuriel du nom de sa fondatrice.

La naissance

C’est une histoire très personnelle qui est à l’origine de ce projet.

Virginie Fleuriel a perdu sa maman d’un cancer de la peau, elle-même a subi trois opérations d’ablation de mélanomes (cellules cancéreuses de la peau). Protéger sa peau à tous les instants et dans toutes les pratiques est devenue sa priorité.

C’est lors d’un voyage au Mexique que l’idée lui vient de créer des maillots de bains protecteurs contre les rayons du soleil. Dotés d’un indice UPF +50, les maillots de bain arrêtent 90% des UV, tout en restant élégants et confortables.

Virginie Fleuriel maillots de bain anti UV

Le produit phare

Le maillot de bain anti-UV se décline en une dizaine de modèles, principalement des maillots une pièce à manches longues.

Les modèles sont conçus et façonnés à Paris (les modèles sont déposés à l’INPI – Institut National de la Propriété Industrielle). Les tissus anti-UV (UPF +50) proviennent d’Ardèche et les accessoire de Normandie.

La qualité des tissus et du maillage assurent une bonne résistance au chlore et à l’eau de mer. Après 60 heures de bain, les maillots perdent seulement 17% d’élasticité contre 70% pour une structure maillée traditionnelle.

Virginie Fleuriel maillots de bain anti UV

L'engagement en plus

À travers la vente de ses maillots de bain, Virginie s’engage également pour la recherche contre le cancer en reversant 2€ de chaque vente au Centre Gustave Roussy.

Le Centre Gustave Roussy, à Paris, est le premier centre de lutte contre le cancer en Europe. Il place l’innovation au cœur des soins et de la recherche au bénéfice des patients.

Virginie Fleuriel maillots de bain anti UV

Où se trouve le siège social ?

Virginie Fleuriel

Le siège est situé en Seine et Marne (77).

Un aperçu en images