Saint-James, en Normandie, fabrique des pulls marins en laine et des marinières depuis 1889.

La naissance

L’histoire de la marque est intimement liée à celle du village Saint James, créé par Guillaume le Conquérant en 1160, dans la baie du Mont Saint Michel. Déjà à l’époque, la laine des moutons de pré-salés était utilisée pour confectionner des textiles

Berceau de la filature de la laine de moutons, ce n’est qu’au 18ème siècle que nait le chandail marin ! Sous la houlette du maire, Léon Legallais, le village de Saint James deviendra une marque. Avec son épouse, ils filent la laine et la teignent, selon le savoir-faire ancestral, pour la revendre en pelotes aux merceries de Bretagne et de Normandie. En 1889, l’atelier de filature devient officiellement les Filatures Saint James.

L’entreprise sera reprise dans les années 1950 par la famille Bonte. Ils s’attacheront à perpétuer la fabrication du pull en laine, le fameux “Vrai Chandail Marin”.

Dès 1980 la marque s’exportera à l’étranger, au Japon en premier, puis à travers le monde. 40% des ventes de la marque sont enregistrées à l’export.

Les années 90 marquent un tournant, les Tricots Saint-James sont rachetés, à la majorité, par les employés, où les pulls en laine et les marinières sont toujours produits, dans leur atelier normand.

Le produit phare

Le pull marin en laine

23 km de fil et 18 personnes différentes sont nécessaires pour confectionner un seul pull en laine !

La légende raconte que le maillage était tellement serré, qu’il permettait aux marins de rester au sec.

https://www.marques-de-france.fr/wp-content/uploads/2019/03/Saint-James_Pull-Marin-laine.jpg

Le saviez-vous ?

Il est possible de visiter l’usine des Tricots Saint James, pour découvrir le savoir-faire traditionnel de la fabrication du véritable pull marin et de la marinière, à deux pas du Mont Saint-Michel.

À leur arrivée chez Saint James, les salariés suivent une formation de 18 à 24 mois, afin d’acquérir le savoir-faire traditionnel. D’ailleurs la marque a été labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant.

Malheureusement la laine issue, à l’origine de la marque, d’élevage de moutons de prés-salés des environs du Mont Saint Michel, a aujourd’hui été remplacée par de la laine provenant de Nouvelle-Zélande, d’Australie ou d’Argentine.

https://www.marques-de-france.fr/wp-content/uploads/2019/03/Saint-James_Pull-mariniere.jpg

Où se trouve le site de production des pulls marins en laine et des marinières ?

https://www.marques-de-france.fr/wp-content/uploads/2019/03/Saint-James_Usine.jpg

L’usine de fabrication des pulls en laine et des marinières Saint James à… Saint James dans la Manche (50).

Les informations pratiques de Saint-James

Il n’y a pas encore d’avis sur cette marque. Soyez le premier à le donner :)

Donnez-nous votre avis sur la marque

Votre adresse email ne sera pas publiée.