Pulpe de vie fabrique des cosmétiques bio à partir des invendus des producteurs français de fruits & légumes.

La naissance

Julie Ducret commence sa carrière professionnelle dans le marketing pour un grand groupe de l’agro-alimentaire. Puis lassée de la région parisienne et de son travail, elle déménage dans le sud de la France.

Une idée émerge petit à petit : créer une gamme de soins cosmétiques anti-blues, fun, bonne pour la peau, et surtout RESPONSABLE !

Pour avoir grandi en Afrique, Julie a très vite compris les problèmes de pollution et souhaitait avant tout une activité ayant un impact maîtrisé sur l’environnement.

Du fruit au produit transformé, tout est fait en France. Son équipe récupère les fruits & légumes déclassés (calibres différents, formes atypiques, tâches…) chez les producteurs bio de la région PACA. Puis, les éléments sont transformés en eaux, extraits ou huiles dans les Alpes. Enfin, les soins sont élaborés dans leur laboratoire en Provence.

De leurs étuis à leurs flacons, du conditionnement à la formulation, c’est tout le produit dans son intégralité qu’ils certifient tricolore. Leur laboratoire est situé à La Fare les Oliviers, les étuis cartonnés viennent des Bouches-du-Rhône, les colorants naturels du Lubéron…

Tous les produits sont bio (labelisés Ecocert), non testés sur les animaux (Cruelty Free) et la plupart Vegan. Les seuls qui ne sont pas vegans, sont les produits contenant du miel. Les fruits et légumes sont locaux et de saison. Les stocks constitués permettent un approvisionnement toute l’année. Dix ans et 28 produits plus tard, l’ADN de Pulpe de Vie n’a pas changé.

Le produit phare

Je l’avoue, le produit phare est un choix totalement personnel !

Pour moi, c’est la crème activateur de bronzage à base de carottes bio. Alors oui, j’ai la peau claire (très claire). Je bronze difficilement, au mieux j’ai un teint légèrement hâlé après un mois au soleil.

Du coup, un soin qui donne de l’éclat au teint, sans toutes les substances chimiques controversées que l’on peut trouver dans les auto-bronzants traditionnels (et qui en plus génèrent une démarcation sur la peau quand on l’applique mal), j’approuve totalement 🙂

Les produits sont disponibles dans certaines grandes surfaces et toujours sur internet.

Pulpe de vie soin autobronzant à la carotte

Le saviez-vous ?

Les fruits déclassés

Comme toutes les normes, elles ont, à l’origine comme objectif, de protéger les consommateurs. Par exemple le guide d’achat des fruits, légumes & pommes de terre indique que les produits doivent être intacts, sains et sont exclus les produits atteints de pourriture ou d’altérations qui les rendraient impropres à la consommation. Les produits doivent également être dans un état leur permettant de supporter le transport et la manutention & d’arriver dans un état satisfaisant au lieu de destination.

Et comme toutes les normes, elles finissent par aboutir à des non-sens, comme la destruction des fruits & légumes déclassés, alors qu’ils ne représentent aucun danger pour la santé.

Depuis le Pacte national contre le gaspillage alimentaire encourage les diverses parties prenantes à mettre en oeuvre des solutions pour donner une seconde vie aux fruits & légumes non calibrés, mais aussi aux invendus.

Enfin pour tous ceux qui ont déjà l’habitude de s’approvisionner directement auprès des producteurs ou qui adhèrent à des AMAP, l’anti-gaspi vous connaissez déjà 😉

Pulpe de vie carotte moche, fruits et légumes déclassés

Où se trouve le lieu de production ?

Pulpe de vie le logo

Les produits sont fabriqués à La Fare les Oliviers (13), au sein du laboratoire Probionat.

Un aperçu en images