Peugeot Saveurs conçoit et fabrique de nombreux produits de la table, dont les célèbres moulins : poivre et sel.

La naissance

L’histoire de la famille Peugeot commence bien avant l’ère de l’automobile.

En 1810, Jean-Pierre et Jean-Frédéric Peugeot, transforment le moulin familial de Sous-Cratet, dans le Doubs, en fonderie d’acier. Ils fabriquent des rubans d’acier pour la couture, des lames de scies et ressorts pour l’horlogerie, sous le nom Peugeot Frères.

En 1840, Peugeot sort le moulin à café sobrement nommé “Modèle ordinaire”. C’est le début de la production de moulins, dans laquelle Peugeot excellera : moulin en acier, en inox, en fonte, pour moudre aussi bien des épices, que des graines ou du sucre.

L’emblème du Lion n’apparaîtra qu’en 1850, un retour aux sources, lorsque la marque développera à nouveau une gamme de scies. Le lion symbolise alors la résistance des lames, leur puissance et leur souplesse.

Dans les années 1890, Peugeot se lance dans l’aventure de l’automobile et du cyclisme. Cinq années plus tard, les activités Peugeot se scindent avec d’un côté, les fils de Peugeot Frères qui poursuivent la production d’outillages et de cycles, et de l’autre Armand Peugeot, qui crée la Société Anonyme des Automobiles Peugeot.

Jusque dans les années 2000, Peugeot Saveurs développera uniquement sa gamme de moulins, innovant avec les moulins électriques. Il faut attendre 2007 pour qu’il se diversifie dans la dégustation de vin, en créant une gamme dédiée à la découverte de l’œnologie.

Le groupe familiale poursuit son expansion en 2018, avec le rachat de Bretagne Céramique Industrie, rebaptisé à l’occasion Appolia, du nom de leur gamme de plats céramiques.

Enfin l’année 2014 marque le retour de la famille Peugeot au commande du site de production de Quingey. Même si les moulins étaient toujours produits sur le site historique, grâce à un accord de licence, l’usine n’appartenait plus à la famille.

Le produit phare

le moulin Paris

Apparu en 1987, le moulin Paris est le best-seller de Peugeot.

A l’époque, uniquement disponible en bois naturel ou laqué, le moulin Paris se décline désormais en une multitude de couleurs et de tailles, allant de 10 à 110 cm.

Le moulin Paris et ses variantes sont produits sur le site de Quingey, dans le Doubs. Dans cette manufacture, championne à l’export où elle réalise 70% de son chiffre d’affaires, tout est réalisé sur place : le design, le développement technique, mais aussi la fabrication. Le bois y est tourné, verni ou peint ; les mécanismes emboutis, assemblés minutieusement avec un savoir-faire d’orfèvre.

Depuis leur terre natale franc-comtoise, les moulins sont exportés à travers le monde vers plus de 80 pays.

https://www.marques-de-france.fr/wp-content/uploads/2019/08/Peugeot-Saveurs_produit-phare-4.jpg

Le saviez-vous ?

Dans les années 1930, Jean Pierre Peugeot visite les usines automobiles Américaines. Lors d’un grand banquet on lui fait remarquer que dans la salle où il se trouve tout est américain.

« Presque tout » répond le patron français en empoignant le moulin à poivre de table « sauf ceci qui est français » et en le retournant d’ajouter « et Peugeot en plus».

https://www.marques-de-france.fr/wp-content/uploads/2019/08/Peugeot-Saveurs_anecdote.jpg

Où se trouve le site de production ?

https://www.marques-de-france.fr/wp-content/uploads/2019/08/Peugeot-Saveurs_moulins.jpg

Le site de production des moulins se trouve à l’adresse du siège à Quingey, dans le Doubs (25).

https://www.marques-de-france.fr/wp-content/uploads/2019/08/Peugeot-Saveurs_ceramique.jpg

Le site de production des céramiques est basé à Languidic, dans le Morbihan (56)

Les informations pratiques de Peugeot Saveurs

Il n’y a pas encore d’avis sur cette marque. Soyez le premier à le donner :)

Donnez-nous votre avis sur la marque

Votre adresse email ne sera pas publiée.