Abonnez-vous à La Petite Lettre et recevez des infos utiles et des conseils d’achat sur les marques françaises.

Paraboot-image-principale

Paraboot est une marque et un artisan chausseur haut de gamme, pour hommes et femmes, depuis 1908.

La naissance

L’histoire Paraboot commence à s’écrire au siècle dernier. À la fin du 19ème siècle, Rémy-Alexis Richard, un ouvrier-coupeur de chez Chevrons, l’un des 20 ateliers de chaussures du village isérois Izeaux, se rend compte que ceux qui passent commandes pour les grandes villes gagnent plus d’argent que son propre patron. Il décide alors de tenter sa chance en montant à Paris avec ses dessins mettant en avant ses modèles. Cette expérience réussie lui permet d’embaucher ses premiers salariés en 1808. Les modèles sont toujours confectionnés en Isère et vendus à une clientèle parisienne.

L’entreprise prend un tournant dans la confection de chaussures fines haut de gamme, lorsqu’il épouse Juliette Pontvert, laquelle amène son savoir-faire et son matériel. La société Richart-Pontvert peut alors acheter ses ateliers d’Izeaux en 1920 et dépose la marque de bottine Galibier dans la foulée.

En 1926, lors d’un voyage aux Etats-Unis, Rémy découvre les “boots” en caoutchouc aux pieds des américains. Garantie imperméable, il rentre en France et développe ses modèles. Un an plus tard, il dépose la marque Paraboot, la contraction entre le nom du port “Para” en Amazonie, d’où part le latex et les bottes, “boots”, en anglais. Fort de son succès, la marque ouvrira un deuxième atelier à Fures en Isère.

Dans les années 60, son fils, Julien, adapte le modèle Galibier pour en faire une chaussure de grimpe et séduire une nouvelle clientèle. Malheureusement, comme toutes les entreprises françaises, les années 80 synonyme de mondialisation et de l’arrivée de produits de manufacture asiatique envahissent progressivement le marché hexagonal.

Son fils, Michel, le petit-fils du fondateur, sauve l’entreprise familiale grâce au modèle « la » Michael, inspiré du style italien. Petit-à-petit la marque devient plus urbaine et les années 2000 voient l’arrivée de Marc-Antoine à la tête de Paraboot, la 4ème génération de la famille Richart-Pontvert. Depuis, les deux sites de Fures et Izeaux ont fusionné en un seul atelier toujours localisé en Isère à Saint-Jean-de-Moirans. La marque détient le label Entreprise du patrimoine Vivant.

https://b5e9z3t5.rocketcdn.me/wp-content/uploads/2020/11/Paraboot-galibier-modele-historique.jpg

Le produit phare

La Michael est et reste le produit phare de la marque.

Modèle iconique, il a été créé par la deuxième génération Richard-Pontvert pour marquer la naissance de Michel Richard en 1945. Pour cette version spéciale, en plus de l’étiquette Bleu Blanc Rouge, la différence du modèle repose sur un cuir plus brillant et une doublure de couleur bordeaux.

Le modèle se décline aussi au féminin.

Paraboot-chaussure-michael

Le saviez-vous ?

La marque possède un réseau de boutiques qui maille le territoire et vous permet d’essayer les chaussures avant d’acheter.

Paraboot-magasin

Lieux de fabrication

Voici où Paraboot fabrique ses produits sur le territoire français

Saint-Jean-de-Moirans

Paraboot-site-production-atelier

Les chaussures sont confectionnées en Isère (38).

Un aperçu en images

  • Paraboot-chaussure-femme-rose
  • Paraboot-chaussure-homme
  • Paraboot-chaussure-michael-mere-fille
  • Paraboot-chaussure-michael-pere-fils
  • Paraboot-gamme-chaussures
  • Paraboot-richelieu-femme
  • Paraboot-richelieu-homme
  • Paraboot-richelieu