La Maison Piganiol est un fabricant de parapluies depuis 1884, localisée à Aurillac.

La naissance

En 1884, Jean-Baptiste Poignet crée la Société des Secours Mutuels des Ouvriers et Employés en Parapluies d’Aurillac. La succession sera assurée par un des employés, Jean Delort et c’est son gendre, René Piganiol, qui imposera son nom lors de la reprise de la société.

En 1949, la maison Piganiol bat son plein avec une production annuelle de 250 000 parapluies. L’entreprise est alors au main du fils de René Piganiol, Henri.

L’histoire familiale se poursuit avec Jean, petit fils de René, et surtout avec sa femme Martine, qui développera la sérigraphie sur les parapluies, leur permettant de devenir de véritables accessoires de mode.

Leur fils, Matthieu est la 5ème génération Piganiol. Pour le 125ème anniversaire de la marque, il obtiendra le label Entreprise du Patrimoine Vivant, véritable sésame valorisant un savoir-faire centenaire.

Piganiol parapluie tropics
Piganiol parapluie africa
Piganiol parapluie puzzle

Le produit phare

Avant de s’illustrer dans la fabrication de parapluies “hauts en couleur”, la Maison Piganiol s’est illustrée avec son mythique Parapluie de Berger.

Son envergure de 130 cm, avec ses 9 baleines en jonc, le classe parmi les plus grands des parapluies.

Idéal pour être parfaitement protéger lors des balades dans la nature, en solitaire ou en tête à tête, il est également facilement transportable grâce à son fourreau bandoulière, qui lui permet d’être porté à l’épaule.

Piganiol parapluie berger

Le saviez-vous ?

Aurillac a été la capitale du parapluie. À son apogée, 8 ateliers de fabrication se répartissaient sur le territoire, comptant plusieurs centaines d’ouvriers.

Aujourd’hui il ne reste plus que la Maison Piganiol, qui produit en moyenne 50 000 parapluies par an, grâce à ses 30 employés.

Piganiol parapluie fabrication

Où se trouve l'atelier ?

Piganiol logo

L’atelier est à Aurillac, dans le Cantal (15).

Un aperçu en images