Le Soulor fabrique des chaussures de type montagne, depuis 1925 dans le Béarn.

La naissance

Depuis le 16ème siècle, l’activité de Pontacq est liée au cuir grâce aux nombreuses tanneries présentes. Naturellement, des cordonniers s’installèrent.

C’est ainsi qu’en 1925, l’atelier Paradis-Pommiès, aujourd’hui rebaptisé Le Soulor 1925, voit le jour. À sa création, l’atelier fabrique alors principalement des brodequins cloutés à semelles de cuir, parfois des bottes d’aviateurs. D’autres modèles plus habillés complètent la gamme et sont régulièrement livrés à la Samaritaine et au Bon Marché de Paris.

De cette époque, il reste le modèle emblématique de randonnée en montagne, toujours autant demandé par leurs clients, qu’ils soient bergers, randonneurs ou amoureux du bel ouvrage.

Leur savoir-faire est labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant. 
Le-Soulor-image-princinpale

Le produit phare

Le modèle Ossau est la chaussure de randonnée moyenne et haute montagne par excellence.

Réalisé dans des cuirs gras nobles de chez Degermann, souples et confortables, les aventuriers des villes les ont adopté pour leur look décontracté et leur facture robuste.

Ces chaussures sont réalisées sur-mesure, avec la possibilité d’une doublure en laine et deux couleurs au choix, naturelle ou Acajou.

Le-Soulor-Ossau

Le saviez-vous ?

L’atelier Le Soulor pratique le Cousu Norvégien

Une technique rarement utilisée car sa réalisation est complexe et chronophage.

Cette technique, alliée à un cuir de premier choix, assure robustesse, étanchéité et possibilité de ressemelage illimitée aux modèles.

https://f5x2c3n8.rocketcdn.me/wp-content/uploads/2020/07/Le-Soulor-fabrication-640x640.jpg

Où se trouve l'atelier ?

Le-Soulor-Atelier-vue-exterieur

L’atelier est situé à Pontacq, dans les Pyrénées Atlantique (64).

Un aperçu en images