Lacanche fabrique des pianos de cuisson haut de gamme depuis près d’un siècle.

La naissance

Dès le moyen-âge, une activité de fonderie est présente dans le village de Lacanche, en Bourgogne.

L’histoire des pianos de cuisine commence à s’écrire avec Jean-Baptiste de Richard de Curtil, qui en 1763 fait édifier un « bas fourneau ». Après la Révolution française,  Jacques Etienne Caumartin rachète l’entreprise comme bien national en 1796.

Dès le XIXème siècle, l’activité de la forge et de la fonderie se développent autour des ustensiles de cuisine et du matériel de cuisson, comme les premiers réchauds et fourneaux.

Dans les années 1900, les appareils de cuisson évoluent vers des formes plus élaborées, plus élégantes, grâce à l’utilisation de la tôle d’acier et l’émail de couleur. Lacanche atteint son apogée, en 1950, lorsque le site de production emploie 600 personnes.

Les années 70 marquent un frein au développement économique de la marque. L’entreprise se recentre alors sur la fabrication des fourneaux qui deviennent la spécialité des ateliers de Lacanche.

La qualité des pianos de cuisine, portée par l’innovation, permet à Lacanche de s’épanouir sur les 5 continents et de pérenniser son activité.

Lacanche image naissance

Le produit phare

La piano de cuisine se compose selon vos besoins : foyers induction, gaz ou radiant, plaque coupe feu, friteuse, plancha, grill, polycuiseur… Généralement le modèle classique comprend des plaques de cuisson sur la partie supérieure et un à deux fours en partie basse.

Lacanche construit ses pianos de cuisson à l’unité, sur commande, et les assemble manuellement. 6 à 8 semaines sont nécessaires pour fabriquer un piano de cuisson.

Pour chacune des étapes de fabrication de tôlerie, de chaudronnerie, de soudure ou de polisage, comme pour l’assemblage, rien ne remplace le coup d’œil et la main experte. Pour son savoir-faire, Lacanche est labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant.

Lacanche piano cuisine blanc

Le saviez-vous ?

Lacanche est également reconnue pour ses émaux colorés.

De véritables couleurs intenses et lumineuses, issues de la fusion à très haute température d’un mélange de poudre de verre et de pigments minéraux.

En effet, une cuisson à 850° permet d’obtenir un revêtement coloré, résistant, inaltérable et facile à entretenir. Il s’agit d’émail vitrifié.

Réalisés dans un atelier partenaire basé en Alsace, les émaux de Lacanche sont obtenus grâce à un savoir-faire unique. Une palette de 24 coloris est proposée avec la possibilité de réaliser une couleur spéciale.

Lacanche piano cuisine orange

Où se trouve le site de production ?

Lacanche logo

Le site de production est à Lacanche, en Côte d’Or (21).