Gobilab propose des gourdes réutilisables et personnalisables en plastique injecté pour réduire les déchets.

La naissance

Trois associés réunis autour d’une idée simple mais essentielle : remplacer les gobelets en plastique et les petites bouteilles jetables par un contenant réutilisable.

En 2010, Florence Baitinger (juriste), Xavier Moisant et Samuel Degrémont (tous les deux enseignants et formateurs en communication) quittent leur emploi respectif pour faite naître Gobilab.

Dès la phase conception et avant de se lancer dans la production, les trois co-fondateurs sollicitent l’agence MU et l’ADEME (Agence de l’Environnement et la Maitrise de l’Energie) pour éco-concevoir leur bouteille réutilisable. Concrètement, cela se traduit par une analyse de cycle de vie du produit, afin de limiter son impact environnemental à chaque phase : fabrication, utilisation et fin de vie.

Les Gobi sont fabriqués par l’entreprise Microplast, située dans le Val de Marne, et sont assemblés dans un ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) avant d’être expédiés.

La marque se positionne d’abord sur un marché BtoB, avant de s’adresser au grand public. Ainsi, les 3 associés sensibilisent les entreprises avec quelques chiffres :

  • Un salarié français consomme environ 650 gobelets par an, pour un coût de l’ordre de 15€ – et pour un poids de 2,6 kg.
  • Un français consomme aussi, en moyenne, 70 bouteilles petit format par an, pour un poids d’environ 1,5 kg et pour un coût d’environ 100€.

D’après leurs retours d’expérience en entreprises, les Gobi sont rentabilisés en 3 à 6 mois.

Gobilab a développé, avec les étudiants de 4ème année de l’école d’ingénieurs de Bordeaux  ENSEIRB – MATMECA, une application mobile “FreeTaps” pour recenser tous les points d’eau potable, afin de recharger à volonté votre Gobi !

Le produit phare

Le Gobi existe en deux tailles :

  • l’original de 40 cl
  • la version mini de 25 cl

Pour le personnaliser rien de plus simple, on change la Gobicarte à l’intérieure, en déclipsant la partie en silicone sous la bouteille.

Concernant son entretien, il suffit de le laver une fois par semaine au lave-vaisselle ou à la main avec un goupillon et de bien le laisser sécher.

https://www.marques-de-france.fr/wp-content/uploads/2019/07/Gobilab_produit-phare.png

L'anecdote

Pour la COP21 qui s’est tenue à Paris en 2015, près de 40 000 bouteilles Gobi ont été fabriquées spécialement pour l’occasion.

Il était inconcevable pour les organisateurs de distribuer des bouteilles en plastique et des gobelets jetables lors d’une conférence environnementale.

Tous les participants, y compris les 150 chefs d’Etats présents, ont donc eu droit à leur bouteille réutilisable.

https://www.marques-de-france.fr/wp-content/uploads/2019/07/Gobilab_COP21.jpg

Où se trouve la production ?

https://www.marques-de-france.fr/wp-content/uploads/2019/07/Gobilab_Microplast.jpg

Les Gobis sortent de l’usine Microplast à Périgny, dans le Val de Marne (94).

Les informations pratiques de Gobilab

Il n’y a pas encore d’avis sur cette marque. Soyez le premier à le donner :)

Donnez-nous votre avis sur la marque

Votre adresse email ne sera pas publiée.