Giraudet produit des quenelles fraîches et des sauces depuis 1910, à Bourg-en-Bresse (prononcé “BourK-en-Bresse”).

La naissance

C’est en 1910 que Marie-Louise et Henri Giraudet reprennent l’ancien hôtel-restaurant du Bugey, place Neuve à Bourg-en-Bresse, pour réaliser leurs quenelles, à base de semoule de blé dur, de beurre et d’oeufs.

Très vite, les quenelles deviennent un plat traditionnel du dimanche, accompagnées de sauce, dont la célèbre aux écrevisses, la sauce Nantua.

Giraudet les quenelles

Le produit phare

Les quenelles sont toujours fabriquées de manière artisanale, moulées à la cuillère, dans leur atelier place Neuve.

Les brochets et volailles utilisés dans leurs recettes proviennent respectivement de la Dombes et de la Bresse, deux régions de l’Ain.

Outres les quenelles et les sauces, que la marque décline en nombreuses recettes, elle s’est également diversifiée et propose dorénavant des soupes fraîches.

Giraudet les quenelles

Anecdote

Une recette venue de l'Est

On pense souvent que la quenelle est lyonnaise mais elle est née à Bourg-en-Bresse.

Elle-même est originaire des pays de l’Est, c’est sous l’influence de Joseph Moyne, un restaurateur bressan, que la quenelle pris toutes ses lettres de noblesse vers 1880, car il eu l’idée de remplacer la farine et la graisse par deux ingrédients plus nobles : le blé dur et le beurre.

Giraudet les quenelles

Où se trouve la production ?

Giraudet atelier

Les quenelles, les sauces et les soupes sont toutes fabriquées à Bourg-en-Bresse dans l’Ain (01).

Un aperçu en images