Montlimart est notre marque du mois !

Catégories

Modes de production

Le jersey : qu'est-ce que c'est ?

Voici ce que vous devez savoir sur cette maille textile popularisée par Coco Chanel.

Jersey Tricot
Marques de France
Par Marion Mesbah. Publié le 29 janvier 2024. Dernières modifications le 1 février 2024.

Le jersey : définition

Le jersey est une méthode de confection textile. Ce n’est donc pas une matière ou une fibre. Il s’agit d’un tissu tricoté, qui se différencie des méthodes de fabrication par tissage de chaînes et trames. Elle est constituée de mailles formant des boucles entrelacées. Cette technique de fabrication lui garantit extensibilité et flexibilité.

Le jersey se repère grâce à ses mailles ressemblant à des tresses. Sur l’endroit, elles forment de petits V ; sur l’envers, elles forment de petits U rappelant des vagues.

À l’origine, le jersey était fabriqué à partir de laine. Aujourd’hui, ce type de maillage peut être confectionné à partir de différentes matières premières :

Le nom de « jersey » proviendrait de l’île anglaise du même nom, située dans la Manche, au large de la Normandie. Cette méthode de fabrication serait apparue à la fin du XVIème siècle, pour la fabrication de vêtements dédiés aux marins.

La popularisation du jersey

Le jersey a mis du temps à se populariser et à être utilisé pour la fabrication de nombreux vêtements de nos dressings.

C’est grâce à Gabrielle Chasnel, plus connue sous le nom de Coco Chanel, que le jersey s’est vraiment développé. La créatrice de mode et couturière française avait en effet choisi ce mode de tricotage pour ses fameuses marinières créées pendant la 1ère Guerre Mondiale. Le tissu manque en cette période de rationnement et la maille apparaît comme une alternative. Ce choix engendrera un vrai bouleversement dans l’industrie textile, puisque le jersey était auparavant seulement réservé aux sous-vêtements masculins (tricots de corps des soldats) et aux t-shirts de marins. Le tricot fut aussi utilisé pour la conception de la fameuse petite robe noire présentée dans les années 20, cette pièce encore aujourd’hui considérée comme l’un des basiques de la garde-robe. Le jersey commencera alors à se développer en conquérant les figures influentes du milieu, des rédactrices mode aux stars d’Hollywood. 

Coco Chanel l’affirmait alors : « En inventant le jersey, je libérais le corps, j’abandonnais la taille, je figurais une silhouette neuve ». Le jersey permettra en effet aux femmes de laisser entre autres de côté le corset, ce vêtement peu confortable qui perdait déjà de plus en plus en popularité.

 (sources : Chanel, L’Independant, Vanity Fair, Radio France)

Les différents types de jersey

Les matières premières utilisées

Le jersey peut être confectionné à partir de différentes matières premières, soit pures, soit en mélange. Ces fibres vont donner certaines qualités esthétiques et techniques au jersey, c’est pourquoi il est important de connaître la matière utilisée lors du tricotage. 

On distingue par exemple le jersey de coton, le jersey de bambou (viscose), le jersey de lin ou encore le jersey de soie.

Le type de confection

La méthode de tricotage peut aussi varier et permettre d’obtenir différentes textures, grammages, tombers et épaisseurs. Les jerseys les plus fins sont généralement dédiés aux vêtements légers comme les T-shirts, alors que les jerseys plus denses servent à a confection de vestes et manteaux. 

Citons par exemple :

  • le jersey milano (mailles serrées très fines donnant un rendu lourd et moins souple) ;
  • le jersey interlock (mailles doubles comprenant deux épaisseurs, permettant d’obtenir un vêtement épais) ;
  • le jersey bord-côte ou tubulaire (en forme de tube pour les encolures et poignets) ;
  • le jersey molleton (moins extensible et à l’aspect souvent gratté ou duveteux) ;
  • le jersey crêpe (mat et d’aspect gaufré) ;
  • le jersey flammé (qui donne une texture et un aspect irréguliers) ;
  • etc.

Où est produit le jersey ?

L’hexagone possède de nombreux ateliers de tricotage qui maîtrise la technique du jersey, même si de nombreux tissus sont encore importés pour la confection textile de vêtements marqués made in France.

D’ailleurs certaines marques fabricantes comme Les Manufactures de layette, Le Minor, ou encore Lemahieu, tricote leur propre jersey pour ensuite confectionné leurs vêtements.

En France, nous avons également des fournisseurs spécialisés dans le jersey médical, notamment dans le bassin stéphanois où sont fabriqués des bas de contention.

Quelles sont les étapes de fabrication du jersey ?

La méthode de confection du jersey a évolué. Elle est de nos jours réalisée par des machines mécaniques et non plus issue d’un tricotage à la main.

La particularité du jersey consiste à sa confection sous forme de mailles. La fibre est tricotée de façon à ce que les boucles créées soient entortillées : c’est ce que l’on appelle le « point jersey ». On obtient ainsi un textile extensible, alors même que la fibre originelle n’est pas forcément élastique. Les bords ne s’effilochent pas (contrairement aux textiles tissés), mais peuvent avoir tendance à roulotter sur les bords, ce qui demande l’ajout d’un point de couture particulier (ourlet ou biais par exemple).

Les différentes utilisations du jersey

Pour la confection de vêtements

Le jersey est utilisé dans la confection textile et se décline pour créer tous types de vêtements.

On le retrouve ainsi dans le prêt-à-porter pour la fabrication de robes, jupes, t-shirts, pulls, pantalons, shorts, polos, chemises, sous-vêtements, pyjamas, etc. Son extensibilité le rend également intéressant pour la confection de vêtements de sport.

Mais le jersey n’est pas seulement dédié aux vêtements confortables du quotidien : il peut aussi servir à confectionner des pièces travaillées, comme des robes de soirées.

D’autres utilisations du jersey

Le jersey permet de fabriquer du linge de maison, notamment des draps housse et taies d’oreiller.

Dans le domaine médical, le jersey tubulaire est utilisé comme protection de la peau lors de la pose d’appareils d’immobilisation (plâtres) et pour la confection de bandages en général.

Quels sont les avantages du jersey ?

Une grande polyvalence

Nous l’avons vu, le jersey peut se décliner pour tous les besoins et envies, ce qui en fait un type de confection particulièrement polyvalent pour l’industrie textile. Il peut être léger ou épais, fluide ou au tomber lourd, uni ou imprimé, satiné ou pailleté, etc.

Pour les personnes qui pratiquent le tricot, c’est également une maille assez facile à réaliser.

Des textiles extensibles et confortables

La qualité principale des mailles jersey est leur extensibilité dans les deux sens, en longueur comme en largeur. Les textiles reprennent donc leur forme après mouvements et étirements. Cette souplesse leur permet d’être très confortables, même en étant portés près du corps. Cela explique pourquoi cette méthode de confection est entre autres utilisée pour les sous-vêtements et autres textiles à même la peau. Certains textiles contiennent en plus un petit pourcentage d’élasthanne, qui accentue encore leur élasticité naturelle. 

Le jersey est également réputé pour sa douceur.

Enfin, les mailles assurent une certaine respirabilité, en laissant passer l’air et favorisant les échanges thermiques.

Un entretien facile

Le jersey a l’avantage de ne pas nécessiter de repassage, au contraire de nombreux textiles tissés, surtout à partir de matières naturelles. Sa technique de confection le rend peu sujet aux marques de froissage du fait de son extensibilité naturelle, même lorsqu’il est plié.

Les tricots en jersey s’entretiennent facilement et résistent bien aux lavages, que ce soit à la main ou en machine. Nettoyez vos textiles à 30°C ou 40°C et optez pour un séchage à l’air libre.

Notez que les consignes de lavage peuvent varier selon la matière première utilisée, certaines étant plus fragiles que d’autres. Reportez-vous donc toujours aux étiquettes d’entretien.

Quels sont les inconvénients et limites du jersey ?

Des défauts qui varient selon la fibre utilisée

Le jersey peut donc être confectionné à partir de différentes matières premières. Or, chacune de ses fibres à ses qualités, mais aussi ses défauts. Avant d’acheter un vêtement en jersey, vérifiez donc bien sa composition exacte.

Par exemple, le jersey de coton nécessite une fibre très gourmande en eau douce et en pesticide pour sa culture en méthode conventionnelle. 

Le jersey de viscose ou de bambou demande de nombreux produits chimiques lors de sa transformation, qui impactent autant la santé des travailleurs que l’environnement.

Le jersey de polyester est particulièrement polluant, lui qui provient d’une matière première non renouvelable et transformée chimiquement : le pétrole. De plus, il rejette des microparticules de plastique lors du lavage, l’une des principales sources de pollutions de nos océans. Il sera également plus sujet à l’électricité statique

Une qualité parfois prise à défaut

L’extensibilité du jersey peut parfois le rendre plus fragile que les textiles tissés. Il est par exemple nettement moins résistant que le denim, utilisant une méthode de tissage réputée pour sa solidité (l’armure sergé ou diagonale).

Les mailles ont aussi tendance à retenir l’humidité, ce qui peut rendre le séchage plus long.


Marques de France - Avatar - Marion Mesbah

Contenu rédigé par Marion Mesbah

Après plusieurs années d’expérience dans le milieu du web, surtout comme rédactrice, Marion continue à écrire sur des sujets qui la passionnent : les plantes, les animaux de compagnie, mais aussi la consommation responsable.Ayant gardé la capacité d'émerveillement d'un enfant de 6 ans, elle est systématiquement fascinée par la moindre couleur, texture, faune ou flore offerte par la nature. Et c'est entre autres pour tenter de préserver cette beauté fragile qu'elle est convaincue que nous, humains, devons modifier notre façon de consommer. Acheter en conscience, privilégier la qualité & la durabilité, se tourner vers le local,… autant de pistes qui, si elles ne sont pas parfaites, permettent de tendre vers une plus grande frugalité.

Nous référençons aussi...
Des marques
Découvrir
Des produits
Découvrir
Des boutiques
Découvrir

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre « petite lettre »

Vous recevrez régulièrement, par email :

  • Les dernières marques référencées
  • Des reportages
  • Des conseils d'achat
  • Des études et enquêtes
  • Les produits que nous aimons
La petite lettre - Newsletter 20 pulls fabriqués en France pour affronter le froid